Vin : Année noire pour les exportations de Bordeaux

Les exportations de vins de Bordeaux ont connu, lors de la campagne 2008-2009, une baisse de 16% en volume, avec 1,617 million d'hectolitres expédiés, selon le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB).

La campagne 2008/2009 (de juillet à juin) a été qualifiée d'« année noire » pour le Bordelais par Bernard Farges, président du Syndicat viticole des Bordeaux et Bordeaux Supérieur. « Nous avons moins vendu en raison de la crise et d'une récolte plus faible que les années précédentes », analyse Bernard Farges.

Baisse de 19% vers l'UE

La baisse des exportations a été particulièrement importante au sein de l'Union européenne (-19%). Les ventes ont baissé de 16% vers les deux principaux pays importateurs, l'Allemagne (268.411 hl) et la Belgique (255.006 hl) et de 25% au Royaume-Uni (218.355 hl).

Les exportations vers les pays hors Union européenne ont été moins touchées, notamment en raison des résultats positifs en Chine (+62% avec 87.859 hl) et Hong Kong (16% avec 36.179 hl). Les ventes de Bordeaux vers les États-unis ont cependant accusé une baisse de 23% (132.130 hl) et de 33% en Russie (14.400 hl).

15.000 ha touchés par la grêle

Malgré cette activité inférieure aux campagnes précédentes, les stocks ont baissé car la récolte 2008 a été particulièrement faible. En 2008, l'appellation Bordeaux-Bordeaux Supérieur a engrangé une récolte de 2,554 millions d'hectolitres. « Nous espérons atteindre cette année
3,2 millions d'hectolitres », affirme Bernard Farges.

Selon Hervé Grandeau, secrétaire général des Bordeaux-Bordeaux supérieur, les différents orages de grêle, qui ont touché le vignoble bordelais en mai, ont occasionné des dégâts sur environ 10 à 15.000 hectares de vignes. Environ 8.000 ha auraient été touchés à plus de 50%. L'impact ne devrait cependant pas être énorme sur l'ensemble du vignoble, même si c'est une catastrophe pour certains viticulteurs.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier