Vin : La consommation mondiale recule de près de 3%

La consommation mondiale de vin, affectée par la crise économique, a continué de diminuer en 2009, pour atteindre une baisse de près de 3%, selon l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

« Dans un contexte de baisse globale de la demande, la consommation mondiale de vin, estimée à 236,6 millions d'hectolitres, poursuit sa décroissance en 2009, avec une diminution de 6,8 millions d'hectolitres par rapport à 2008 », précise l'OIV. La baisse est de 2,9%.

L'Union européenne enregistre une baisse importante de sa consommation vinicole, à la suite des reculs dans les pays les plus consommateurs (France, Italie, Espagne) mais aussi importateurs (Allemagne, Royaume-Uni).

L'Italie, premier exportateur

Les échanges mondiaux de vins, avec 86,1 millions d'hectolitres, enregistrent, pour la première fois depuis 2000, une chute de 3,6% en 2009 par rapport à l'année précédente.

L'Argentine, les États-Unis, l'Espagne et la France sont les pays qui voient leurs exportations le plus reculer. En revanche l'Italie, avec une hausse de ses exportations à 18,6 millions d'hectolitres, conforte sa position de premier exportateur mondial. Le Chili et l'Australie enregistrent eux aussi un record de leurs exportations grâce au vin en vrac, au détriment du prix moyen par litre.


Le vignoble européen se réduit

La production mondiale de vin, avec 265 millions d'hectolitres, recule également de 1,4 million d'hectolitres en 2009 et reste relativement faible, comme celles de 2001, 2003, 2007 et 2008.

En Europe, l'Espagne et l'Allemagne sont en baisse de production. En revanche, la France réalise la plus importante augmentation grâce à une récolte 2009 abondante. Le Chili et les États-Unis connaissent également une hausse de leur production tandis que celle-ci baisse au Brésil, en Argentine, en Afrique du sud et en Australie.

Sous l'influence de la réduction du vignoble de l'Union européenne, la superficie viticole mondiale (7,6 millions hectares) diminue de 1,2% en 2009 par rapport à 2008. Dans l'UE, la surface baisse de 2,5% suite à l'arrachage de vignobles dans le cadre de l'organisation commune de marché (OCM). Les pays les plus concernés sont l'Espagne, l'Italie et la France.

Source OIV

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier