Vins de Savoie : Claire Taittinger investit dans le vignoble de Chignin-Bergeron

L'épouse du président de la célèbre maison de Champagne Taittinger, Claire Taittinger, s'est récemment associée au négociant Philippe Viallet pour racheter un vignoble de Chignin-Bergeron, vin blanc AOC de Savoie, qu'ils espèrent promouvoir à l'étranger.

Mme Taittinger, gérante de la société Herialk, sa belle-fille Corentine et M. Viallet ont acheté fin septembre le domaine des « Fils de René Quénard », une exploitation de 18 hectares à Chignin. Cette acquisition a donné lieu à la création d'une holding HTV (Holding Taittinger Viallet), dont ils sont devenus co-gérants.

« C'est un investissement totalement indépendant du Champagne Taittinger, que j'ai effectué à titre personnel, car j'aime la montagne. Depuis toute petite, je suis allée à Chamonix, mon père était officier de chasseurs alpins, c'est un coin que j'aime », a déclaré Mme Taittinger. Le Chignin-Bergeron est un vin qui mérite « d'être valorisé et mieux connu », a-t-elle ajouté.

De son côté, M. Viallet, négociant-producteur à Apremont (Savoie), espère que le « nom Taittinger » permettra de promouvoir les vins de Savoie, très méconnus à l'étranger et qui souffrent en France d'une « image péjorative associée à la raclette, à la fondue ».

« Nous souhaitons nous ouvrir des marchés à l'export et à terme faire en sorte que nos vins soient connus par des touristes américains, japonais, chinois ou russes qui viennent faire du ski en Savoie », a-t-il dit précisant qu'il visait une production annuelle de 200.000 bouteilles, contre 150.000 actuellement, dont un quart à l'export.

L'investissement global de cette association s'élève à 2 millions d'euros, a précisé M. Viallet.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier