Vins rosés: premier producteur, la France reste déficitaire

Vins rosés: premier producteur, la France reste déficitaire

Le marché français des vins rosés reste déficitaire, la France, premier pays producteur et consommateur de ces vins en étant également le premier importateur, selon l'observatoire mondial des vins rosés publié vendredi.

Les importations françaises de vin rosé ont doublé entre 2002 et 2012 pour atteindre, près de 2 millions d'hectolitres de rosé provenant principalement d'Espagne, selon cette étude pilotée conjointement par FranceAgriMer et le Conseil interprofessionel des Vins de Provence (CIVP). "La production française ne permettant pas de satisfaire la demande nationale, la France a recours aux importations en compléments de gamme, notamment sur les vins premiers prix", détaille cette étude. En dix ans (2002-2012), la France a vu sa production de vins rosés progresser de 24% confortant ainsi son rang de premier producteur mondial.

La production française de vin a diminué de 16% entre 2011 et 2012 mais "la chute a été moins marquée pour les vins rosés" (-3%). Le pays a produit en 2012 plus de 6,3 millions d'hectolitres de vin rosé dont 40% sont des vins à appellation d'origine protégée (AOP). En 2012, les rosés constituaient 15% des vins produits en France contre 10% dix ans plus tôt.Ils représentaient 30% des ventes de vin en grandes surfaces, contre seulement 10% au début des années 1990. La France est le premier pays consommateur de vin rosé au monde devant les Etats-Unis, avec 36% de la consommation mondiale de ces vins soit environ 8,1 millions d'hectolitres. Ces vins représentent actuellement environ 27% des vins consommés en France, soit trois fois plus qu'en 1990. La part des vins rosés dans la production mondiale atteint par ailleurs 9%.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier