Viticulture : eXept, la nouvelle prétailleuse de Grégoire

Raphaël Lecocq

Le constructeur a mis l'accent sur la qualité de coupe et l'extraction des bois, même au plus près des piquets. eXept existe en version Guyot et Cordon, pour tracteur interligne ou châssis porteur.

Une coupe nette au plus près des ceps, des sarments déchiquetés et complètement désolidarisés des fils de fer sans risque d'accrochage, un système d'effacement des piquets à la fois infaillible mais minimisant l'intervalle non travaillé : tel était le cahier des charges du constructeur prévalant à la mise point de sa nouvelle prétailleuse. La nouvelle machine a fait l'objet d'un brevet spécifique au niveau de son module de coupe. Celui-ci comprend d'un côté un empilage de disques non tranchants emprisonnant les bois qu seront sectionnés par l'autre module. A la base, trois disques tranchants assurent une coupe nette au plus près des ceps.

Une gamme comprenant cinq modèles

Au niveau du passage des piquets, la cinématique d'ouverture est caractérisée par un mouvement rapide et amorti en fin de course. Grégoire a également porté ses efforts au plan ergonomique, en concevant une machine relativement légère et peu gourmande en débit hydraulique (à partir de 25 l/mn). Par sa conception et ses configurations, eXept est adaptée à tous les modes de conduites. Dans sa version Guyot, eXept est dotée d'une hauteur de coupe comprise entre 210 et 420 mm (4 à 7 modules) et de trois types d'attelage différents, dont une combinaison à deux têtes. La version Cordon offre une hauteur d'intervention comprise entre 490 et 980 mm (8 à 15 modules) et deux modes d'attelage.

eXept est une prétailleuse allégée en poids, pas en performance (Doc Grégoire)

eXept est une prétailleuse allégée en poids, pas en performance (Doc Grégoire)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier