Viticulture : La récolte régionale tire son épingle du jeu en région Centre

Les vendanges 2010 sont terminées après s'être déroulées dans des conditions favorables. Contrairement aux prévisions de récolte nationale, une des plus faibles de la décennie, la production régionale se démarque et serait équivalente à celle de 2009 (+ 1 %).

Les déclarations de récolte permettront d'affiner ces estimations. Cette évolution moyenne masque des disparités. Pour l'Indre-et-Loire, en raison d'une petite sortie de grappe et d'une floraison en juin en proie aux aléas climatiques, la récolte 2010 serait inférieure à celle de 2009. De plus, les maladies (pourriture de la grappe et mildiou) se sont développées en raison de l'alternance de périodes fraîches, humides et chaudes.

Dans le département du Cher, la récolte 2010 serait supérieure à celle de 2009 alors fortement impactée par des orages de grêle. Dans le Loir-et-Cher, les volumes des vins sans identification géographique (IG) progresseraient. Globalement, la vendange régionale s'annonce de bonne qualité. Les viticulteurs de la région sont confrontés à un problème sanitaire qui prend de l'ampleur et les inquiète, celui des « maladies du bois ». D'autant qu'à ce jour, aucun traitement efficace n'est connu pour lutter contre les champignons qui les provoquent.

Dans un contexte de commercialisation plus favorable notamment à l'exportation, les volumes de vins régionaux commercialisés sont en hausse sur le début de la campagne. Seuls le Touraine rouge et les Vouvray affichent un repli. Les cours moyens restent toutefois faibles pour l'ensemble des appellations.

 

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires