WineAlley : un nouveau portail pour les amateurs et professionnels du vin

S.Caron

WineAlley : un nouveau portail pour les amateurs et professionnels du vin

Le nouveau portail e-business WineAlley.com* vient de naitre. Son objectif : regrouper sur un même site le plus grand annuaire web de vignerons français et mettre à disposition des professionnels du vin une plateforme sécurisée de mise en relation commerciale.

Amateurs, vendez vos vins d’exception !

WineAlley : un nouveau portail pour les amateurs et professionnels du vin

Vous possédez de bons vins que l'on peut qualifier de vins rares et d'exception comme des grands crus de bordeaux, de bourgogne ou des champagnes millésimés?  WineAlley vous permet de les vendre sur sa plateforme dédiée. Seule condition : que ces bouteilles aient vieilli 5 ans minimum et que leur prix de vente soit évalué à plus de 50 euros.

Pour cela, il vous suffit de remplir un formulaire et votre offre, après validation par les experts de WineAlley, sera visible pendant une période de 2 mois sur le site. Vous serez alors directement mis en relation avec les acheteurs professionnels intéressés.

Vous êtes un amateur à la recherche d'un producteur, d'une appellation ou d'une cuvée ? Un professionnel du vin cherchant de nouveaux débouchés commerciaux ? Le nouveau portail e-business des professionnels et des amateurs du vin « Winealley.com » a l’ambition de répondre à vos attentes. 

Un annuaire complet et réactualisé

Aux œnophiles avertis, WineAlley propose un annuaire de près de 3.000 vignerons permettant d’entrer directement en contact avec les caves et domaines de leur choix. « Si vous avez dégusté un bon vin au restaurant et souhaitez retrouver son producteur, l’annuaire WineAlley vous fournira ses coordonnées ou l’adresse de son site en ligne», explique Julien Caylar, concepteur du site.

Cet annuaire, un des plus complets dédié au vin, devrait comporter 6.000 adresses d’ici 12 mois. Ce sont les vignerons eux-mêmes qui alimentent cette base de données et mettent à jour leurs coordonnées (photo, adresse, téléphone, site web, nom des cuvées …)

Mais WineAlley va au-delà puisqu’il dispose aujourd’hui d’un autre service gratuit et inédit pour le grand public : la possibilité, pour les amateurs éclairés, de proposer à la vente leurs vins d’exception, souvent enfouis dans l’obscurité leurs caves (voir encadré).

Des acheteurs solvables

Pour les professionnels (vignerons, négociants, agents commerciaux et acheteurs professionnels),  WineAlley.com met à disposition une plateforme sécurisée de mise en relation commerciale afin d'optimiser leurs ventes et achats de vins et spiritueux. Le principe est simple : chaque vendeur professionnel inscrit peut poster des offres commerciales et répondre aux demandes des acheteurs du monde entier, connectés à WineAlley. 

Gage de sérieux, la sélection des acheteurs se fait selon leur profil financier. « Notre plateforme de mise en relation rassemble un grand nombre de distributeurs internationaux pour lesquels nous certifions le sérieux grâce à notre partenaire Coface (1) » assure Julien Caylar.

Objectif : un catalogue de 3.000 offres de vente

Pour attirer de nouveaux acheteurs, le site compte sur la mobilisation de l’ensemble de la filière vin. WineAlley se donne en effet  jusqu’à fin janvier pour construire un catalogue de 2.000 à 3.000 offres de  vignerons, coopératives ou négociants français. Pour les inciter à publier, des codes promotionnels (2) sont mis à leur disposition jusqu’à la fin de l’année 2013 (code : WAPLCH13).

« Si tous les acteurs de la filières jouent le jeu et adoptent WineAlley, ils auront à leur disposition un merveilleux outil pour promouvoir et vendre leurs vins » conclut Julien Caylar.  

Créé en 2008 par Pleinchamp, winealley.com a déjà permis à plus de 600 vignerons exposants de développer leurs débouchés commerciaux, notamment à l’exportation.)

(1) Un site du groupe Crédit Agricole

(2) Coface gère, pour le compte et avec la garantie de l’État, des garanties destinées à favoriser et soutenir 
les exportations françaises.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier