anonymous

Coopératives agricoles: un "modèle d'avenir" pour le gouvernement

Coopératives agricoles: un "modèle d'avenir" pour le gouvernement

Les coopératives agricoles sont un "modèled'avenir", a assuré mardi le ministre chargé des relations avec le Parlement Marc Fesneau, en réponse aux craintes récentes émises par le monde coopératif sur une remise en cause de leur statut par le gouvernement.

"Le gouvernement soutient fortement le modèle coopératif qui est un modèle de solidarité, de création et de juste répartition de la valeur ajoutée, ainsi que de mise en valeur de tous les territoires, même si, comme toutes les organisations, ce modèle mérite d'être amélioré", a déclaré M. Fesneau en réponse à une question posée par le sénateur socialiste de l'Hérault Henri Cabanel. "Les services du ministère de l'Agriculture travaillent en étroit partenariat avec les représentants des coopératives, y compris sur la rédaction" du texte d'une ordonnance sur les prix jugés "abusivement bas" qui inquiète le monde coopératif, a ajouté le ministre. Les coopératives agricoles se sont émues le 24 janvier d'un projet d'ordonnance du gouvernement préparé dans le cadre de la loi Alimentation, qui risque selon elles d'aboutir au "démantèlement" de leurs structures en assimilant un contrat coopératif à un contrat commercial.  

"Le prix abusivement bas est effectivement par nature et par construction une notion juridique qui peut rentrer en contradiction avec la construction d'un prix coopératif. C'est pourquoi l'ordonnance veille à préserver le modèle coopératif en maintenant dans le code rural -et pas dans le code du commerce- la notion de prix abusivement bas et en instituant le recours au haut conseil à la coopération agricole ou au médiateur de la coopération agricole en cas de pré-litige -et pas au médiateur des relations commerciales-" a expliqué le ministre.  

"Nous voulons maintenir l'excellence de l'agriculture française et le modèle coopératif qui compte trois quarts des agriculteurs et en constitue l'un des fers de lance et qui est pour nous un modèle d'avenir" a-t-il conclu. L'agriculteur "n'est pas dans une relation commerciale au sens strict du terme puisque la coopérative est le prolongement de son exploitation", avait expliqué Dominique Chargé, vice-président de la coopérative Terrena et président de Coop de France le 24 janvier. La semaine dernière, le président de la coopérative Limagrain Pascal Viguier s'était lui aussi ému à Paris des projets du gouvernement qui ne "prennent pas en compte les spécificités de la coopérative".

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

viande

Il faudrait mettre des rémunérations fixes aux directeurs et au staff et arrêter de mettre des pus en fonction du chiffre d'affaires et du bénéfice.

Michel

Les, coop, un système pervers, qui asservit le paysan.

Panurge79

La philanthropie et la démagogie sont deux écueils que les administrateurs de coop ne savent pas toujours éviter. C'est le marché qui commande in fine la production et pas l'inverse et parfois certaines coop s'engouffrent sur des marchés limités un peu par idéologie plus que par pragmatisme et c'est la catastrophe y compris pour ceux qui étaient déjà là sur ce marché.
Exemple: Les premiers à mettre deux poulets labels pour le prix d'un dans les rayons des supermarchés étaient une coopérative bien connue, parce qu'ils avaient été euphoriques dans leurs mises en élevage, et ensuite les GMS y ont pris goût. Or c'est ce genre de promo que le syndicalisme a dénoncé avant les EGA, à juste raison, car c'est toute la filière qui trinque.
Par stratégie, les privés, eux, sont capables d'organiser une surproduction ou de freiner un marché pour faire baisser les prix à la production, c'est plus sournois mais l'effet est le même. Et je ne crois pas que ce soit dans la stratégie d'une coopérative de faire baisser les prix mais les administrateurs doivent être vigilants sur leurs directeurs ambitieux des chiffres ...

Oxmo

C'est bien de se battre pour sous payer les coopérateurs, y a des sujets importants quand même

Ras

Vive les cooperative !!! Merci terrena . Et sodial ect .... qui on des administeateur agriculteur Juste pour signer des pages qui ne comprennent pas plus que moi et qui sert au dirigant le mieux placer pour gagner toujours plus d argent sur les dos des pauvres societaires .

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires