L'option Chiffre d'affaires sécurisé : c'est quoi ?

Crédit Agricole Assurances

Moins de 30%* du volume des céréales en France ont un prix couvert avant la moisson. Qu'en est-il pour les 70% non sécurisés ? Les agriculteurs supportent encore un risque non négligeable, lié à la volatilité des prix sur les marchés, qui peut être néfaste pour leur exploitation. En 2016 par exemple, les céréaliers français ont perdu en moyenne 500€/ha* de chiffre d'affaires pour leur blé tendre.

L'option Chiffre d'Affaires sécurisé permet dorénavant de sécuriser pour le blé, le maïs et le colza les revenus de l'exploitant face au risque prix mais pas seulement... Le client définit avec son conseiller un niveau de chiffre d'affaires à sécuriser, sur la surface de son choix, pour chaque culture. En fin de campagne, il perçoit une indemnisation si son chiffre d'affaires réalisé est inférieur au chiffre d'affaires qu'il avait sécurisé. Et ce, qu'il ait connu une baisse de prix sur les marchés ou une perte de rendement liée à un événement climatique. Risque prix ou aléa climatique, l'option Chiffre d'Affaires sécurisé du Crédit Agricole permet aux agriculteurs de sécuriser leur revenu de façon durable.

Cas pratique

Prenons l'exemple de Mr Martin. Il cultive 40 ha de blé tendre d'hiver. Son rendement historique est de 7t/ha.

Au mois de septembre 2018, avec son conseiller, il décide de souscrire un contrat Assurance Récoltes qui couvrira 100% de son blé tendre et il ajoute l'option Chiffre d'Affaires sécurisé sur 25ha de son blé, les 15 autres ha étant déjà sécurisés pour le prix auprès de sa coopérative. Il définit un chiffre d'affaires sécurisé de 1200€/ha. A ce moment-là, le prix du blé tendre sur les marchés à terme est de 169€/t.

Le temps passe, il connaît un excès d'eau en janvier et déclare un sinistre. Un expert vient constater que Mr Martin a connu une perte de rendement, son rendement réalisé est estimé à 6,5t/ha.

A la fin de la campagne, le prix observé sur les marché à termes de référence a légèrement baissé, il est de 158€/t. Pour savoir si Mr Martin peut être indemnisé, on fait la différence entre le chiffre d'affaires qu'il avait choisi à la souscription et le chiffre d'affaires finalement réalisé par Mr Martin (Indemnisation= CA sécurisé – CA calculé)

Indemnisation = 1200€/ha – (6,5t/ha x 158€/t) = 1200-1027 = 173€/ha. Mr Martin est indemnisé à l'euro près.

Mr Martin avait souscrit l'option pour 25ha donc il percevra au total 173€/ha x 15ha = 4325 €.

S'il n'avait pas connu d'aléa climatique entraînant une perte de rendement, on aurait pris son rendement historique pour calculer son chiffre d'affaires final.

A lire aussi :  Pacifica lance la garantie chiffre d’affaires sécurisé

*source AGRITEL

Le contrat d’assurance Chiffre d’Affaires est assuré par PACIFICA, filiale d’assurances dommages de Crédit Agricole Assurances. PACIFICA, S.A. au capital entièrement libéré de 332.609.760,00 euros, entreprise régie par le Code des Assurances. Siège social : 8-10 Boulevard de Vaugirard - 75724 Paris Cedex 15. 352 358 865 RCS Paris. Les événements garantis et les conditions figurent au contrat.

Sur le même sujet

Commentaires 1

Lp87520

Un large choix de céréale contenant les pourcentages des mission donné par alliance élevages aux mois de mais juin

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier