anonymous

La bonne dose au bon endroit au bon moment

Rozenn Le Guellec

La bonne dose au bon endroit au bon moment

En matière d’intervention phytosanitaire, l’agriculteur a dès aujourd’hui à sa disposition des équipements de grande précision pour lui permettre d’aborder le tournant vers une agriculture plus respectueuse de l’environnement et plus performante économiquement.

Pour cela les constructeurs ont mis sur le marché de nouvelles technologies.
Le premier système, qui est apparu, se base sur le principe de changement automatique de buses sur un même porte-jet. Evrard fut le premier constructeur à mettre le système sur ses pulvérisateurs à savoir quatre buses de calibres différents qui fonctionnent ensemble ou séparément selon la vitesse et la dose/ha programmées. Ceci permet de traiter à une pression constante quelle que soit la vitesse d’avancement. Depuis 2018 on peut même moduler la dose par tronçon.

L’autre système proposé est basé sur la modulation de fréquence d’ouverture/fermeture des buses. Cela s’appelle le PWM (Pulse Width Modulation). En couplant ce système avec la coupure buse par buse, le pulvérisateur peut travailler de 8 à 18 km/h en gardant toujours la même pression et la dose constante avec une seule buse par porte-jet.

Les prochains systèmes (Kuhn, Amazone) qui arriveront sur le marché permettront de détecter en temps réel les adventices et d’appliquer la juste dose sur les mauvaises herbes. Mais pour cela il faut encore améliorer l’analyse et la reconnaissance d’images en temps réel grâce à des algorithmes complexes.
 
Olivier Mauduit
 
 Rendez-vous au Salon aux champs
 les 18 et 19 septembre prochains à Broons Sévignac
 en Bretagne dans les Côtes d'Armor
 
 Retrouvez le programme de l'événement ici

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires