La Confédération paysanne bâche le stand du ministère de l’Agriculture

Lise Monteillet

La Confédération paysanne bâche le stand du ministère de l’Agriculture

Les militants de la Confédération paysanne ont envahi le stand ministériel au salon de l’agriculture, mercredi 28 février, pour protester, notamment, contre le retrait des surfaces pastorales ligneuses (SPL) de la PAC.

« On avait déjà le loup… Et voilà qu’on supprime les aides aux agriculteurs qui pratiquent le pastoralisme », lance Michèle Roux, militante à la Confédération paysanne. Avec une cinquantaine d’agriculteurs, elle est venue sur le stand du ministère de l’Agriculture pour bâcher les lieux. « Si on travaillait comme le ministère de l’Agriculture, ça fait longtemps qu’on aurait mis la clé sous la porte », fulmine Nicolas Girod, secrétaire national de la Confédération paysanne.

Selon le syndicat, autour de 1000 agriculteurs, en Corrèze, en Auvergne ou encore dans la Loire, ne pourraient plus toucher d’aides PAC sur les surfaces pastorales ligneuses, suite à des contrôles. Des aides vitales, pour des agriculteurs qui pratiquent le pastoralisme et participent donc à l’entretien des paysages dans ces territoires. Une réunion avait lieu au même moment au ministère pour régler la question.

Cette manifestation visait aussi à rappeler l’opposition du syndicat aux accords de libre-échange, tels que le Mercosur. « Les politiques menées ici et ailleurs conduisent à la ruine des paysans », explique Michèle Roux, évoquant les retombées néfastes de tels accords tant pour les agriculteurs français que pour ceux du reste du monde. 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier