anonymous

La proximité, carte maîtresse de la caisse régionale

AUVERGNE AGRICOLE (63) journal

La proximité, carte maîtresse de la caisse régionale
Jean-Christophe Kiren, directeur général et Jean-François Giraud, président de la caisse régionale. © SC

En 2018, la caisse régionale Centre France affiche encore de bons résultats, et se positionne en leader sur son territoire (Allier, Cantal, Corrèze, Creuse et Puy-de-Dôme).

Avec un résultat net de 138,1 millions d’euros, et un bilan en progression de 4,3%, le Crédit agricole Centre-France affiche de bonnes performances en 2018. Sur la partie bancaire, la collecte a augmenté de 2,2% par rapport à 2017, tandis que les crédits boostés par des taux toujours aussi bas, a bondi de 4,7%. Pour Jean-Christophe Kiren, directeur général de la caisse régionale, ces performances ne doivent rien au hasard. Elles sont le fruit d’une stratégie d’entreprise orientée sur la proximité. « Alors que certains de nos concurrents ont choisi d’éloigner leur centre de décision de l’Auvergne, nous, nous restons sur le terrain ». Et d’estimer « que vouloir conserver cette proximité en nous adossant à l’organisation de nos concurrents serait non seulement illusoire mais contre-productif. Nous savons quand il le faut, faire jouer le collectif (ndlr : travailler avec les caisses voisines), sans le créer dans les statuts(1) ».

Ouvertures d’agences et points verts

Leader sur ces cinq départements, la caisse Centre-France compte 860.000 clients (soit un habitant sur deux), 357.000 sociétaires, 130 caisses locales et 2.300 salariés. Très à la pointe des nouveaux usages bancaires (dématérialisation, développement d’applications…), la banque n’en oublie pas pour autant d’être présente sur le terrain. Une quinzaine d’agences ont été ouvertes ces trois dernières années sur l’agglomération clermontoise. L’an dernier, une nouvelle agence a été créée sur le secteur de Moulins sud, tandis que deux ouvertures sont prévues sous peu à Brive et à Cébazat. Face à la perte de viabilité de certains distributeurs de billets, la banque verte semble avoir trouvé une alternative avec la création de points verts. « C’est une manière pour nous de continuer à satisfaire nos clients, tout en créant du flux chez les petits commerçants », résume Jean-François Giraud, président de la caisse régionale.

Agriculture : + 8% de crédits

En matière agricole, le Crédit agricole Centre-France reste leader. Quatre agriculteurs sur cinq, et neuf jeunes agriculteurs sur dix sont clients de la banque. En 2018, malgré un contexte économique contrastés et des accidents climatiques répétés, le niveau d’investissements dans le secteur agricole a progressé. Les crédits moyen terme ont augmenté de 8% pour un volume global de 327 millions d’euros. Le dispositif Agilor participe largement à cette réussite en battant un nouveau record : 166 millions accordés ce qui fait de Centre-France la première caisse en nombre de dossiers. Par ailleurs, les agriculteurs confrontés à la sécheresse ont pu bénéficier début 2019 des mesures « calamités agricoles » avec une enveloppe de plus de 55 millions d’euros. « Elus et salariés se sont fortement engagés aux côtés des agriculteurs au sein des comités départementaux d’expertise et dans le déploiement des mesures d’aides des collectivités. 75% de nos assurés ont ainsi bénéficié d’une indemnisation », relève Jean-François Giraud. Or secteur agricole, la banque a accompagné les entreprises locales à hauteur de 290 millions d’euros de crédits moyen et long terme. Un chiffre en hausse de 11% par rapport à 2017.

Sophie Chatenet

(1) Cinq caisses du groupe Crédit Agricole en région Auvergne Rhône-Alpes (Centre-Est, Centre-France, Loire Haute-Loire, des Savoie et Sud Rhône-Alpes) viennent de s'associer avec Amundi pour lancer un fonds de dette dédié au financement de la croissance des entreprises de la région.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier