Le chiffre d'affaires des coopératives agricoles en recul en 2015

Le chiffre d'affaires des coopératives agricoles en recul en 2015

Les coopératives agricoles ont elles aussi souffert des différentes crises qui ont touché l'agriculture et ont vu leur chiffre d'affaires reculer de 1,8% en 2015, a annoncé jeudi leur confédération Coop de France.

Le chiffre d'affaires des coopératives ressort à 85,9 milliards d'euros en 2015, soit 40% du secteur agroalimentaire français. Ce tassement d'activité s'explique par "la baisse des volumes et des prix, en particulier ceux du lait et du sucre, et ne devrait pas s'améliorer en 2016 avec la crise céréalière", a commenté le délégué général de Coop de France, Pascal Viné, lors d'un point presse.  

Leur bénéfice est quant à lui en hausse de 3,3% à 1,06 milliard. Pour autant, la rentabilité du secteur coopératif reste faible avec un taux de marge de 3,87%, quand l'aéronautique est à 8,8% et les services financiers à 15%, souligne Coop de France. Les coopératives agricoles, qui sont à 91% des TPE-PME, "réfléchissent aujourd'hui aux marchés qu'elles peuvent atteindre et à la taille nécessaire pour y arriver", a expliqué lors d'une conférence de presse Michel Prugue, président de Coop de France.  

Moins d'opérations

En 20 ans, un fort mouvement de consolidation a conduit le nombre de coopératives agricoles à être divisé par près de deux. En 2016, ce mouvement de concentration a évolué. Il y a eu moins d'opérations (unions, fusions ou acquisitions) que l'année précédente (67 contre 81 en 2015), mais pour un volume de chiffre d'affaires beaucoup plus important (1,1 milliard d'euro contre 689 millions l'année précédente). En mars 2016, la coopérative Terrena (2e coopérative française avec un chiffre d'affaire de plus de 5 milliards d'euros) a par exemple pris le contrôle du groupe volailler Doux, et en juillet, la coopérative Maîtres laitiers du Cotentin (12e coopérative avec 1,6 md de c.a.) a repris la fromagerie Réaux. 

Dernière transaction en date, la coopérative Arterris a annoncé mardi l'acquisition dans les secteurs ovin et bovin des groupes Dufour Sisteron (38 millions d'euros de chiffre d'affaires), Ovimpex (250 millions d'euros de c.a.) et Ovimpex Distribution (40 millions d'euros de c.a.), en partenariat avec la coopérative L'Agneau Soleil située dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier