Miscanthus : une filière émerge pour promouvoir cette plante "écolo"

Lise Monteillet

Drôle de nom pour cette plante qui vient d'Asie et qui a fait son apparition sur le sol français depuis une dizaine d'années. Non invasif, le miscanthus présente de multiples vertus selon la société Novabiom.

« C’est une plante assez remarquable parce qu’elle n’a pas besoin d’engrais ni de pesticide une fois qu’elle est implantée », explique Emmanuel de Maupeou, agriculteur et fondateur de Novabiom, une société qui implante et collecte du miscanthus depuis 2006.

Aujourd’hui, plus de 5000 hectares sont implantés avec du miscanthus en France. Cette plante pérenne peut atteindre 4 mètres de haut. Les terrains sains et pourvus d’une bonne réserve utile en eau sont à privilégier. « On plante des rhizomes. On a développé des machines et on va planter chez les agriculteurs », indique Caroline Wathy, ingénieur agronome chez Novabiom.

La récolte se déroule une fois par an, en sortie d’hiver, avec du matériel de récolte de maïs. Le rendement annuel varie entre 10 et 20 tonnes par hectare. Le miscanthus peut être utilisé comme combustible dans des chaudières, en litière pour des volailles ou des bovins ou encore en paillage horticole

 

Sur le même sujet

Commentaires 9

GR26

des rhizomes...
... entre 10 et 20 tonnes par hectare « C’est une plante assez remarquable parce qu’elle n’a pas besoin d’engrais ni de pesticide une fois qu’elle est implantée »
Les terrains sains et pourvus d’une bonne réserve utile en eau sont à privilégier.
.......et combustible dans des chaudières.
.
cherchez l'erreur ( au pluriel...)

C'est de la génération spontanée, facile, sans engrais, on n'épuise pas le sol (10 à 20t / ha de matière sèche, la plante vit seulement des courants d'air, elle ne retire rien du sol, c'est pour cela qu'il faut des terrains pourvus d'une bonne réserve ? céréales et légumes ailleurs?
Parfait pour bobos écolos !
le chiendent aussi est un bon précédent..? !!!

viande

Et quel coût pour implanter une autre culture après ?

CULTE80

Et en plus les sanglier adorent s'y loger, et ravagent les cultures autour...

Bruno 02

On ne parle pas de toutes les parcelles qui ne sauront être récoltées cette année avec cet hiver pluvieux et ce printemps qui n'existe que de nom...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier