Vidéo de L214 en Vendée : l'éleveur "bouleversé"

Avec AFP

Vidéo de L214 en Vendée : l'éleveur "bouleversé"
Image d'illustration.

Suite à la diffusion d’une nouvelle vidéo montrant des défauts de soins aux animaux dans un élevage de poules pondeuses, l’éleveur incriminé, le groupe Panzani et le ministre de l’Agriculture ont tour à tour réagi.

« Les éleveurs sont les premières victimes »

« Tant que les industriels resteront campés sur leurs positions conservatrices, rien n’arrêtera les scandales dont les éleveurs sont les premières victimes », a réagi la Confédération paysanne. Le syndicat « condamne avec fermeté la nouvelle intrusion d’extrémistes de la cause animale dans un bâtiment de poules pondeuses » mais il dénonce aussi « les conditions d’élevage dans cette unité industrielle de Vendée détenue par une entreprise d’ovoproduits ». La Confédération paysanne conclut : « il est désormais urgent que l’État et les industriels accompagnent financièrement les éleveurs pour confirmer un véritable changement de pratique ». 

"Ces accusations de maltraitance et de négligence ne sont pas fondées", a dénoncé l'éleveur Benoît Geslin, disant reconnaître le matériel de l'entreprise sur la vidéo de L214 mais dont "les images, choquantes, ne sont pas du tout le reflet de l'état sanitaire de notre exploitation". "Nous sommes très bouleversés, très touchés", a déclaré Benoît Geslin, qui a succédé à son père en janvier 2016 à la tête de cette entreprise familiale et qui emploie 150 salariés sur différentes activités. "On a un suivi très rigoureux de notre cheptel", a-t-il ajouté. "Une inspection de routine la semaine dernière n'a rien montré de particulier", et "cet après-midi une nouvelle inspection des services vétérinaires, probablement diligentée par la préfecture, n'a révélé aucun écart", a assuré M. Geslin qui "attend avec impatience la remise du rapport officiel de cette inspection, mercredi ou jeudi matin". 

« Des investigations poussées »

Le ministre de l'Agriculture, Jacques Mézard, a demandé à la direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Vendée "de conduire rapidement des investigations poussées" de cet élevage "et de prendre toutes mesures administratives éventuellement nécessaires", selon un communiqué. "Si les normes réglementaires en vigueur en France sont parmi les plus exigeantes au monde, et que la filière pondeuse a déjà mené un vaste programme de modernisation de ses bâtiments, Jacques Mézard souhaite que se poursuivent encore ces évolutions", est-il indiqué. 

« 100 % d’œufs hors cage d’ici 2025 »

Le groupe Panzani a pour sa part rappelé son "objectif d'être à 100% d'oeufs hors cage d'ici 2025".  Dans un communiqué, Lustucru frais indique que "la société Geslin possède plusieurs élevages mais l’élevage incriminé n’a jamais fourni le moindre produit à la Société Lustucru Frais". La société annonce néanmoins, "par principe de précaution", "réaliser immédiatement un audit sur les conditions d’élevage de la société Geslin, audit qui sera confié à un cabinet indépendant, la société Véritas". Elle déclare aussi "suspendre tout approvisionnement auprès des oeufs Geslin dans l’attente des résultats de l’Audit". 

Pour en savoir plus : L214 met en cause un élevage de poules vendéen et interpelle Panzani

Sur le même sujet

Commentaires 8

TABAC3206

l 214 des petits gossesnde riches qui n'o'nt rien d'autre à faire que soit disant défendre le bien être animales alors que se sont les premier à bouffer au mac do !

beberino

l 214 devrait aussi s occuper des poisson qu on attrape a l amecon ,aux chevaux qu on dope pour courir plus vite ,aux homard qu on ebouillante vivant et memme aux éscargots
qu elle bande de bobo!!! je suis agriculteur et je respecte mes annimaux, pas certain qu eux s en preocupent quand ils plantent leurs dentier dans une bonne entrecotte

l215

Les l214 sont des criminels contre l'humanité et des lâches.Les nazis agissaient à visage découvert.
Le bien être animal c'est la règle pour tout éleveur qui veut avoir des résultats dans son élevage.
La vrai question est :
Quel est le réel objectif de cette propagande?
Pendant que des millions d’êtres humains meurent de faim dans le monde.
Vous jouez avec le feu.
Montrez nous l214 tous ces enfants qui meurent de faim dans les bras de leurs mères en toute liberté dans le grand camp de concentration du continent Africain.
Oui là nous sommes tous responsables!!!




mimi61

que les beaux penseurs de L214 viennent prendre notre place apres ils pourront donner des conseils mais il est plus facile de taper sur ceux qui bossent
n'oublier pas que se sont les agriculteurs qui vous nourrissenent

1584

il n'y a qu'un salarié pour avoir fait la vidéo dans l'élevage , maintenant qu'on nous dise lequel . Il se prend peut-être pour un lanceur d'alerte? en tous cas on voit bien l'hypocrisie des industries agro alimentaires et l'incompétence d'un ministre qui fait la part belle à une association de malfaiteurs plutôt que de défendre l'élevage

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires