Attaques de loups : quand les éleveurs utilisent les méthodes de L214 ça donne L113

Anne Sophie LESAGE

Attaques de loups : quand les éleveurs utilisent les méthodes de L214 ça donne L113
Capture d'écran - vidéo L113

L113 a publié le 12 décembre une vidéo choc qui accuse Nicolas Hulot d'être complice de maltraitance animale en laissant les attaques de loups se multiplier.

Le collectif à l’origine de la vidéo baptisé L113 « éthique et pâturage », en référence au code rural, plus particulièrement l’alinéa 8 qui indique que le Gouvernement doit « assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l'ours dans les territoires exposés à ce risque. » S’inspirant des vidéos de l’association L214, le collectif accuse le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, d’être « complice de maltraitance animale. » Pour L113, le ministre « participe aux massacre des animaux d’élevage », « pousse les éleveurs à la désespérance » et « signe la disparition du pastoralisme et de la biodiversité. » Le collectif souhaite ainsi que le prochain Plan loup soit un plan « pour un pastoralisme vivant. »

Brebis, vaches, ânes, chiens sont ainsi montrés éventrés, agonisants après avoir subi une attaque du prédateur. D’après le collectif, ces « images chocs sont toutes issues d’épisodes réels de prédations de loups sur les animaux. »

Attention, cette vidéo présente des images qui peuvent choquer. 

 

Pour aller plus loin :  Le loup en chiffres

Retrouvez notre dossier complet :  Le nouveau Plan loup en discussion

Sur le même sujet

Commentaires 107

areflechi

Pour marquer les esprits, une campagne d'affichage dans les couloirs du métro ou passent des millions de personne chaque jour serait elle efficace?...

baba

Bravo nanardd, il serait vraiment dommage que toutes ces bêtes meurent pour rien.
Au dela du loup, il y a des LOUPS aux dents longues et acérées mangeurs de bergers
d'éleveurs et de petits agriculteurs sans défense.Ces LOUPS qui avancent masqués
et dans le noir sont avide de terres, d'euros et autres richesses.
Bonne initiative, mais qui peut la relayer???

nanardd

Très difficile la com sur ce sujet et ces photos, qui restent sur les milieu agricole.Tant que ces vidéos ne passeront pas à la télé au 20 h ou en boucle sur BFMTV mais ils n'ont pas le droit de faire voir les tripes sur les écrans ça les salirait. Les éleveurs pourraient afficher ça dans leur champs le long des routes des skieurs. Quelques photos en panneaux 3 x 4 .Très bien là où se forme les bouchons.Les voitures roulent lentement.Je suis sur que ça aurait un grand succès.

baba

Et en plus c'est avec votre argent que l'on paye des fonctionnaires inutiles pour vérifier
que les brebis sont bien bouclées, que c'est bien le loup qui est la cause des dégats..
Quel gâchis d'argent public!!!
Pour le bénéfice de qui???
Des illuminés parisiens qui ont la tête dans les nuages et les pieds qui ne touchent pas terre.
Amis éleveurs, croyez moi, vous n'avez pas fini de souffrir !!

GR26

BOULEAU3748, merci de vous renseigner, alors que nombreux se détournent, pour ne pas nous écouter. Vous êtes victime de la désinformation qui règne partout de la part des pro loup. Oui les éleveurs utilisent des clôtures électriques depuis longtemps, non, les patous ne sont pas une solution miracle, et c'est bien pour cela que les éleveurs ne peuvent plus supporter cette présence. Un éleveur ne peut rester jour et nuit près de son troupeau, à tenter d'apprivoiser les loups, il ne fait pas la semaine de 35 heures et ne vit pas de ses publications de vidéos. Pourquoi croyez vous que nos ancêtres l'ont éliminé? De surcroit les patous, dont ils sont responsables, sont un gros danger potentiel non négligeable pour les promeneurs.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires