Conjoncture laitière : À l’image de 2017, l’année 2018 s’annonce fortement déséquilibrée (Janvier 2018)

INFOS CNIEL

Conjoncture laitière : À l’image de 2017, l’année 2018 s’annonce fortement déséquilibrée (Janvier 2018)

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et dans le monde pour le mois de janvier 2018.

Benoît Rouyer, économiste au Cniel, revient sur la collecte et le prix du lait en France et dans le monde pour le mois de janvier 2018.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 3

Cniel

Le Cniel a bien conscience que la communication d’un prix du lait national englobant le conventionnel, le bio et l’AOP, ne permet pas de décrire pleinement la situation de la filière française. Malheureusement les seules données officielles publiées actuellement par FranceAgriMer concernent le prix de cet ensemble ‘toutes qualités confondues’, ainsi que le prix du lait bio. Le Cniel a officiellement demandé à FranceAgriMer de réaliser une enquête spécifique pour le lait conventionnel. Nous espérons donc pouvoir solutionner ce problème sous peu.

a

Est-ce vraiment compétitif de financer le cniel, qui nous donne la météo laitière de la veille ? alors on compare la nouvelle-zélande (en gros 4% de la production mondiale, c'est en gros un peu moins que la production Française), avec l'Europe (qui produit le double de lait que les états-unis, on est plutôt sur 30 à 40% de la production industrielle, même si le lait c'est aussi un production vivrière, pour quelques pays du sud), comme ci c'était équivalent, une augmentation de la production européenne a beaucoup plus d'impact sur la marché que la nouvelle Zélande... sauf si on est économiste (auquel cas si on ne fait pas de macro et qu'on parle du marché comme de la magie, alors on est un peu idiot).

DIGUE3942

déséquilibré ????? oui, juste pour le paysan.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier