Garder un troupeau face au loup: l'invitation d'une députée LREM à Hulot

Garder un troupeau face au loup: l'invitation d'une députée LREM à Hulot

Une députée LREM de la Drôme, Alice Thourot, invite ironiquement le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot à venir "garder un troupeau une nuit contre les loups", en apportant son soutien aux éleveurs.

"Face à l'augmentation notable des attaques" du loup, l'élue souhaite "alerter le ministre sur la situation de la Drôme" et lui soumet "leur invitation à venir visiter notre beau département, et mieux, à venir garder un troupeau une nuit contre les loups", indique-t-elle dans un communiqué reçu vendredi. Le gouvernement, avec l'appui du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, coordonnateur de la politique nationale sur le prédateur, a précisé le 12 décembre les grandes lignes du futur "plan loup" pour la période 2018-2023, qui assume vouloir assurer la viabilité de cette espèce protégée en France.  

Ce document a ulcéré les éleveurs qui réclament des moyens concrets pour lutter contre les attaques et notamment un recours à l'abattage toute l'année, alors que le projet le limite à la période de retour des estives, entre septembre et décembre. "A présent, la menace du loup oblige les éleveurs et leurs familles à veiller nuit et jour pour défendre leurs troupeaux sans une prise en compte totale de cet effort. Familialement et humainement, cette situation est vécue comme une forme de harcèlement", ajoute l'élue de la Drôme, où le loup est présent notamment dans le Vercors. Dans une critique assez rare venant des rangs de la majorité, elle propose de mettre en place un plan loup "qui mette l'élevage au coeur du dispositif", parce que "préserver la biodiversité, c'est aussi préserver la présence des êtres humains" sur les territoires.

A lire aussi :  Attaques de loups : quand les éleveurs utilisent les méthodes de L214 ça donne L113

Retrouvez notre dossier complet :  Le nouveau Plan loup en discussion

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 7

51000

on impose aux eleveures en production hors sol certaines norme de bien etre animal
et le chepetelle ovin francais est agresse tous les jours par les loups
ou est le suivi des idees de nos politiques

AGRI 22

bravo les bergers ; défendez vous contre ces riches ministres qui ne peuvent se rendre compte de la misere des eleveurs qui bossent jours et nuits pour de bien pietre résultats financiers

jacky

la capture des loups est une très bonne idée, je propose un lâché en plein Paris! Alors les bobo, toujours écolo? des loups dans le bois de Vincennes ou à Boulogne ça le fait, non pour faire son running du dimanche matin?

1584

En voilà une qui va se faire rappeler à l'ordre et la brebis égarée rejoindra son troupeau paisible et bien repue

LIS953

Madame Thourot a une très bonne idée mais comment convaincre un dictateur

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires