anonymous

Lait de vache : la production française au ralenti

AM

Lait de vache : la production française au ralenti

La collecte française de lait de vache est en baisse par rapport à 2018 mais les prix sont à la hausse. Le point sur les dernières données du ministère de l’Agriculture.

« La production laitière française est déprimée depuis la fin de l’été 2018 », indique le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) dans sa note de conjoncture du 12 avril. La collecte française de 2019 est en effet en baisse par rapport à la campagne précédente depuis le début de l’année.

Seule la région Normandie, qui été épargnée par la sécheresse estivale, voit sa collecte augmenter légèrement en février 2019 (+2,2%) par rapport à février 2018. Dans les autres bassins laitiers, le recul est plus ou moins marqué : -0,8% dans le Grand-Ouest, -2,8% dans le Grand-Est, -1,9% dans le Nord-Picardie pour ce qui est des plus gros bassins. Ailleurs, le recul est plus marqué puisqu’il oscille entre -11,9% dans le Sud-Est et -5,4% en Auvergne-Limousin. 

Selon Agreste, la faiblesse de cette collecte a profité à revaloriser les prix du lait. En février 2019, le prix du lait standard conventionnel 38/32 g/l (hors Bio et AOP/IGP) s’établit à 333 €/1 000 litres, en hausse de 2,2 % par rapport à février 2018. Tous types de lait, le prix standard s’élève à 346 €/1 000 litres, en hausse de 2,3 % par rapport à février 2018 et le prix à teneurs réelles progresse de 9 €/1 000 litres à 372 €/1 000 litres.

En bio, le prix du lait de vache Bio standard s’établit en février 2019 à 462 €/1 000 litres en retrait de 7 € par rapport à février 2018 et celui du lait de vache Bio à teneurs réelles s’élève à 475 €/1 000 litres, en retrait de 6 €. 

Entre janvier 2018 et janvier 2019, l’indice de prix à teneurs réelles du lait AOP/IGP progresse de 2,8 %. 

Publié par AM

Sur le même sujet

Commentaires 2

argonne

c est pas les vaches qui se font traire mes l eleveur

duracuire

et oui c'est logique .... les producteurs de lait ont mis la clé sous la porte ....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires