Le secteur laitier européen satisfait des accords avec le Mexique

Costie Pruilh

Le secteur laitier européen satisfait des accords avec le Mexique
Pour les fromages autres que frais et fondus, le contingent européen annuel est de 20 000 tonnes. - © François d'Alteroche

L'accord commercial entre l'UE et le Mexique satisfait le secteur laitier européen. Il pourrait être mis en oeuvre fin 2019. Pour les fromages frais et fondus européens, il y aura un contingent de 5 000 t à droits nuls. Et pour les autres fromages, un contingent de 20 000 t. Les droits de douane seront supprimés sur les pâtes persillées sans limitation de volume. Pour le lait en poudre, il y aura un contingent annuel sans droit de douane, pour 30 000 t à l'entrée en vigueur de l'accord, qui monteront à 50 000 t après 5 ans. Les préparations laitières bénéficieront de contingents tarifaires pour un total de 13 000 t. Les droits sur les laits infantiles européens seront réduits de 50% en cinq ans par rapport au niveau actuel. Le Mexique a accepté de protéger 340 indications géogaphiques européennes.

Source Réussir Lait

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires