La 32e édition du Space se prépare

François d'Alteroche

La 32e édition du Space se prépare
- © Space

12 % de visiteurs internationaux

En 2017, le Space avait accueilli 114653 visiteurs, dont 14 029 internationaux de 128 pays, soit une progression de 12 % par rapport à 2016. À signaler que l'an dernier 55 % des visiteurs français étaient des agriculteurs. Pour ce qui est des visiteurs internationaux un peu plus de la moitié d'entre eux étaient des dirigeants d'entreprise ou des cadres commerciaux. Sans grande surprise, la plupart d'entre eux travaillaient dans les différents secteurs liés aux productions animales et en particulier l'alimentation et la santé animale.

La 32e édition du Space aura lieu du 11 au 14 septembre prochain. Ses organisateurs annoncent un nombre d'exposants sensiblement équivalent à l'édition 2017. Le 22 mai dernier, 1 281 entreprises étaient inscrites. Un peu plus de 6 ha de surfaces d'exposition (couvertes ou en extérieur) devraient être occupées par les exposants. Pour mieux cerner quelles étaient les retombées économiques indirectes de ce salon, un travail a été réalisé par l'Union française des métiers de l'événement. Ces retombées approchent 37 millions d'euros et cette somme se répartit de la façon suivante : 34 % pour les transports permettant d'accéder à ce salon depuis un lieu de départ éloigné ; 29 % pour l'hébergement des exposants et des visiteurs ; 17 % pour la restauration, 13 % pour le commerce local et 7 % pour les transports locaux.

Pour ce qui est du programme de cette édition 2018, l'espace « pour demain » mettra cette année à l'honneur « l'innovation au service des conditions de travail ». « Vous pourrez venir y découvrir des outils, des organisations et des expertises qui favorisent le confort de l'éleveur et améliorent l'attractivité des métiers quelles que soient les productions », expliquent les organisateurs. Cet espace mettra également l'accent sur l'enjeu du renouvellement des générations dans les exploitations d'élevage. Pouvoir vivre dignement de son métier est la première donnée pour inciter des jeunes à s'installer, mais cela passe également par l'amélioration des conditions de travail. Quelque 70 conférences et rencontres sont d'ores et déjà annoncées. Tout au long des quatre jours du salon, elles concerneront majoritairement la production laitière et le hors-sol, même si la production de viande bovine n'a pas été oubliée. Tout le programme est en ligne sur le site du salon.

Rencontres sur le terrain

Pour mieux appréhender différents systèmes de production, les organisateurs du Space proposeront, plus particulièrement à l'attention des visiteurs internationaux, de visiter gratuitement des élevages. « Ces visites rencontrent un vif succès et sont l'occasion pour ces professionnels de découvrir des techniques d'élevage innovantes, des équipements en fonctionnement, et d'échanger avec des professionnels français. »

Côté concours, 550 bovins de 13 races différentes occuperont successivement le grand ring. Le mardi 11 septembre sera la journée réservée aux races à viande et ce jour-là la vedette sera, cette année, la Parthenaise qui occupera tout au long de la matinée jusqu'à 13 h 30 le fameux ring vert du Space. En effet, avec un total de 80 animaux présents à Rennes, la belle vache de Poitou-Charentes a cette année choisi de coupler son concours national à ce salon. Une première au Space.

Source Réussir Bovins Viande

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires