Au sommaire du numéro de Juillet-Août de Baromètre Porc de l'IFIP

Institut du Porc IFIP

Au sommaire du numéro de Juillet-Août de Baromètre Porc de l'IFIP

Malgré la baisse saisonnière de l’offre, le marché du porc a été perturbé en juin et la hausse du prix du porc est restée limitée. Les prix des pièces ont globalement progressé, mais la valorisation du jambon a été difficile. La consommation reste morose, en particulier pour le porc frais en net recul au 1er semestre tandis que les salaisons étrangères poursuivent leur essor dans les caddies des acheteurs. Alors que l’Observatoire des prix et des marges a rendu sa copie 2018, la répartition de la valeur dans la filière reste au sommet des préoccupations. Sur les marchés extérieurs, les droits de douane imposés par les Etats-Unis sur les importations d’acier et d’aluminium pourraient entraîner des ripostes et rebattre les cartes. Le prix du porc aux Etats-Unis a par ailleurs dépassé la moyenne européenne pour la première fois depuis plusieurs mois. Le pays fait de surcroît face à une importante augmentation de sa production et plusieurs projets d’investissements y sont en cours....

Rédacteur en chef de ce numéro du mensuel économique de la filière poorcine :  vincent.legendre@ifip.asso.fr

Pour en savoir + ? Abonnez-vous à Baromètre Porc de l'IFIP (seulement 75€/an pour 11 numéros et 2 suppléments marchés du porc et de l'aliment)

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires