La FPA s'étend à la faune sauvage en Chine

Dominique Poilvet

La FPA s'étend à la faune sauvage en Chine
- © Infographie Réussir

Le 16 novembre, les autorités chinoises ont déclaré le premier cas de fièvre porcine africaine (FPA) sur leur territoire au sein de la faune sauvage. Il s'agit d'un sanglier détecté positif dans la ville de Baishan (province de Jilin), à 30 kilomètres de la frontière Nord-Coréenne. Cette découverte est importante, car selon l'Anses, "elle compromet de manière extrêmement importante, voire définitive, la possibilité d'un contrôle de la maladie dans ce pays", étant donné "l'immense difficulté à contrôler la maladie dans la faune sauvage, et l'importance de l'élevage familial de porcs en Chine". Elle augmente aussi significativement le risque de diffusion aux autres pays du sud-est asiatique.

La FPA est désormais présente dans 17 provinces de la moitié Est du pays. Plus de 470 000 porcs en sont morts ou ont été abattus. 62 % des 21 premiers foyers déclarés sont liés à des eaux grasses, désormais interdites pour l'alimentation des porcs. La détection du virus dans des produits de charcuterie contaminés en Corée et au Japon met en évidence la difficulté à maîtriser leur circulation à l'extérieur des zones infectées.

Source : Plateforme ESA.

Source Réussir Porc

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires