Influenza Aviaire : un plan biosécurité à 35 000 euros pour la ferme du Padouen

Le plan de lutte contre l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) impose la mise en plan d’un plan de biosécurité à tous les élevages de volailles (arrêté du 8 février 2016 entré en vigueur le 1er juillet 2016). Les éleveurs ont jusqu’au 15 novembre 2016 pour mettre leur élevage en conformité, sinon pour demander un délai supplémentaire de deux ans auprès de leur DDT.

Maraîchers et éleveurs de volailles, de canards gras et de porcs fermiers à Mun (Hautes-Pyrénées), Cécile et David Fargues n’ont pas tergiversé. Sensibilisés et formés par la Chambre d’agriculture des Hautes-Pyrénées, ils ont investi, aménagé et totalement repensé leur organisation, compliquée par la présence de porcs sur l’exploitation. Bilan : une facture de 35 000 euros. Ils espèrent que les subventions promises suivront.

Autre motif d’inquiétude : la clientèle. Les éleveurs commercialisent 100 % de leur production en vente directe. Les clients vont-ils revenir à l’achat ? Vont-ils accepter un tant soit peu une hausse de prix, destinée à amortir les surcoûts de production ?

Source Raphaël LECOCQ

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires