anonymous

Un effet de l'enrichissement sur le picage sévère

Armelle Puybasset

Un effet de l'enrichissement sur le picage sévère
L'utilisation de blocs à piquer contribue à limiter le risque de picage sévère.. - © Armelle Puybasset (archives)

Premiers résultats de tests d'enrichissement du milieu en élevages de poules pondeuses réalisés par l'Inra, l'Itavi et l'Anses pour évaluer leur impact sur la réduction des comportements de picages sévères chez les poules non épointées.

Dans le cadre du projet Casdar Épointage, des tests d'enrichissement du milieu en élevages de poules pondeuses ont été réalisés par l'Inra, l'Itavi et l'Anses pour évaluer leur impact sur la réduction des comportements de picages sévères chez les poules non épointées. Les premiers résultats ont été présentés par Amandine Mika, de l'Itavi lors d'une conférence organisée au Space par l'interprofession de l'oeuf. Plusieurs enrichissements ont été testés en phase d'élevage puis en ponte : des objets (ficelles...), des matériaux friables (bloc béton, bloc à piquer...) ou consommables (luzerne, céréales). « L'enrichissement a eu un effet positif sur la viabilité, plus marqué dans l'élevage au sol avec accès à l'extérieur (mode plein air) que dans celui en cages aménagées. Il limite le stress (test d'immobilité tonique) et favorise une meilleure utilisation de l'environnement. » L'utilisation par les poules des enrichissements varie selon leur type et dans le temps. Sans surprise, les poules préfèrent les enrichissements consommables (davantage d'interactions mesurées avec les seaux de blés, avec un effet négatif sur l'IC). Par ailleurs, l'intérêt pour les enrichissements s'est dégradé dans le temps. Ce qui laisse suggérer qu'il faudrait varier les types et les lieux d'enrichissement en cours de lot. « L'essentiel est qu'il y ait une bonne cohérence de l'enrichissement entre l'élevage de poulettes et le bâtiment de ponte, pour limiter le stress lié au changement de milieu. » Même si l'enrichissement favorise l'adaptation des poules, la maîtrise du picage sévère passe avant tout par un bon management technique de l'élevage (ambiance, gestion de la lumière...). La présentation de l'aliment (farine, miette...) est également un point clé pour empêcher le picage, en incitant la poule à passer du temps à explorer l'aliment dans la mangeoire.

Source Réussir Aviculture

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires