ABA et ABL 2019 - la déclaration est ouverte

Delphine Bisson

ABA et ABL 2019 - la déclaration est ouverte
20160501_Charolaises1.jpg - ©

TéléPAC est ouvert depuis le 1er janvier pour la déclaration des demandes d'aide aux bovins allaitants et/ou aux bovins laitiers.

Il est possible de faire la demande des aides ABA ou ABL pour la campagne 2019 depuis le 1er janvier et ce, jusqu'au 15 mai 2019. Pour rappel, les effectifs primés pour la campagne en cours sont les vaches présentes dans l'inventaire EDE au lendemain du jour de la demande (sous réserve du respect des critères d'éligibilité).
Une vache = un droit par campagne
Qu'il s'agisse de l'ABA ou de l'ABL, une vache ne pourra ouvrir un droit à  prime qu'une seule fois par campagne donnée. Autrement dit, en cas de transfert d'une vache entre deux exploitations, ladite vache sera primable dans l'exploitation qui aura déposé sa demande d'aide la première, si elle détenait cette vache au moment de la demande.
Qu'il s'agisse du lait ou de la viande les critères de race pour l'éligibilité des femelles restent les mêmes que les campagnes précédentes. Enfin, il est obligatoire de conserver les effectifs de femelles sur l'exploitation pendant 6 mois (Période de détention obligatoire soit PDO). Cette PDO débute le lendemain du jour de la demande. Au cours de cette PDO, le remplacement de vaches par des génisses est possible dans la limite  de 30 %.
Re-dépôt possible
Il est possible de modifier la demande d'aide ABA ou ABL sur TéléPAC après un premier dépôt. Attention, dans ce cas c'est la nouvelle date de signature de la demande qui compte pour le calcul des effectifs engagés et pour la date du début de la PDO.
Estimation des montants
Pour l'ABL, les effectifs primés sont de 40 femelles maximum avec transparence GAEC. Le montant unitaire de l'aide est estimé à  38 €/animal (en zone de plaine). Le montant définitif de l'aide sera calculé en fin de campagne.
Pour l'ABA, l'aide sera versée pour un maximum de 139 vaches allaitantes par exploitation (avec transparence GAEC). Les montants unitaires estimés sont les suivants : 

  • de la 1ère à  la 50ème vache : 165 € ; 
  • de la 51ème à  la 99ème vache : 120 € ; 
  • de la 100ème à  la 139ème vache : 61 €. 

Source Agri44

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires