anonymous

Agri +, plus qu’agriculteur

Agri +, plus qu’agriculteur

Ils ou elles sont céréaliers, éleveurs, maraichers, viticulteurs ou encore horticulteurs. Ils aiment leur métier. Mais, en plus de produire des céréales, du lait ou des légumes, ils investissent dans des activités connexes à leur métier. Bon, d’accord, c’est de la diversification, ni plus ni moins !

Peut-être. Mais plus qu’investir, ils s’investissent. Leur quête dépasse souvent leurs intérêts personnels. Leurs motivations ? Des solutions pour la profession, bien avant la rémunération. Ou alors la rémunération pour le plus grand nombre. Attention ! L’entreprise est rarement un long sillon tranquille et n’est pas toujours couronnée de succès.

L’argent n’est pas la seule finalité non plus, loin de là. Il est aussi question de sens et de reconnaissance, voire de renaissance, de défis à la fatalité, à l’impuissance, à la dépendance. Dans les cas les plus paroxystiques, l’investissement confine à la cause : il s’agit, ni plus ni moins, de lutter contre la finitude du monde paysan. Agri+ ou le supplément d’âme d’agricultrices et d’agriculteurs.

Sommaire du dossier