anonymous

Ain : un agriculteur agressé pour cause d’épandage de phytos

ASL

Ain : un agriculteur agressé pour cause d’épandage de phytos

Un agriculteur aurait reçu des coups de poing alors qu’il était en train de désherber avec son pulvérisateur une de ses parcelles. L’agression aurait eu lieu le dimanche 3 mars.

C’est l’ Ain agricole qui rapporte les faits. Un céréalier de Loyettes, dans l’Ain, aurait été agressé par un riverain, alors qu’il appliquait un désherbant sélectif à l’aide son pulvérisateur. Le voisin aurait commencé par filmer avant d’interpeler l’agriculteur. Interrogé par l’Ain agricole, le céréalier a déclaré « Il m’interrogeait, voulait que je lui donne mon adresse... Tout d’un coup, il a monté le marchepied du tracteur et m’a donné une dizaine de coups de poings. J’étais coincé dans la cabine et ne pouvait pas bouger. » Les deux hommes auraient déjà eu des altercations pour des faits similaires à l’automne dernier. L'agriculteur a porté plainte à la Gendarmerie. 

Depuis cette agression, les réactions sont nombreuses. L’AGPB dans un communiqué a déclaré exprimer sa totale solidarité à l’agriculteur. Pour Eric Thirouin, président du syndicat « au travers de cet acte inacceptable, c’est nous tous qui nous sentons agressés » et d’ajouter « c’est à nous d’aller au-devant de la société pour expliquer nos défis, nos pratiques et nos convictions ». Sur les réseaux sociaux les réactions ont également été nombreuses.

Sur le même sujet

Commentaires 40

Mongkol

Ben ouais, avec toutes les révélations sur les risques que font courir les phytos et l'inefficacité des études toxicologiques a priori, certains riverains ne tolèrent plus de risquer de se laisser empoisonner, ainsi que leurs enfants, et ça peut se comprendre : c'est comme si des maçons cassaient des éverites sous vos fenêtres plusieurs fois dans l'année... Yaka voir les études : on pisse tous du glyphosate !!!! Et vous, ça ne vous inquiète pas ??? Vous êtes bien les seuls, malheureusement pour nous tous...

Baba

L'idée du kolkhoze bio et ses kapos verts me plaît bien. Si elle résout les problèmes de voisinage, elle résoudrait aussi les problèmes de diabète et de surpoids des français. En effet, les français subiraient une bonne cure d'amaigrissement et l'image de l'agriculture et des
agriculteurs serait vite changée. Il ne faudrait pas longtemps pour qu'on nous supplie de
remplir à nouveau leurs assiettes (bio ou pas bio).

digue3942

j'ai oublié le mot :spontané pour dire génération spontané .

digue3942

à PH : tu dis que les citadins veulent casser l'agriculteur , oui , ils sont persuadés que la nourriture est de la génération sur le rayon du supermarché ......ça se nomme de L'INTELLIGENCE INFUSE .

badlnpn

Alors, vivement le kolkhoze bio encadré par des kapos verts ,semaine de 35 heures et repos
le weekend.Plus de problèmes avec le voisinage .

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier