anonymous

Blé : la prochaine récolte s’annonce pléthorique

A.M.

Blé : la prochaine récolte s’annonce pléthorique

La production mondiale de blé est estimée en forte hausse cette année, notamment en Russie et en Union européenne. Une situation qui pèse sur les cours.

« La filière céréalière s’interroge pour la prochaine campagne 2019-2020 face à l’offensive des blés russes pour pénétrer le marché algérien, principale destination du blé français », s’inquiète-t-on chez FranceAgriMer après le conseil spécialisé pour la filière céréalière du 15 mai. La production mondiale de blé s’annonce en effet en forte hausse cette année selon les prévisionnistes, spécialement dans l’Union européenne et la zone mer Noire en raison de conditions climatiques favorables. 

Selon le dernier rapport mensuel du département américain à l’agriculture (USDA) sur l’offre et la demande mondiale, la production de blé passerait de 732 millions de tonnes (Mt) en 2018-2019 à 777 Mt en 2019-2020. Tous les principaux pays exportateurs verraient leur production augmenter. Une situation qui pèse sur les cours, sans compter que les tensions géopolitiques, notamment entre la Chine et les Etats-Unis, ne sont pas faites pour rassurer les marchés. 

En France, les conditions de culture sont bonnes pour les céréales à paille. FranceAgriMer affiche des conditions « bonnes à très bonnes » pour 79% des blés tendres, une situation stable par rapport à la semaine dernière. La situation des orges d’hiver est également inchangée à 75% de « bons à très bons ». L’état des orges de printemps gagne un point, à 89%. 

Sur le même sujet

Commentaires 19

badlnpn

On ne la tient pas encore et déjà les spéculateurs sont dans les startings -block, ce sera une
bonne année pour les prédicateurs patentés et sa cohorte de profiteurs qui nous flique.

Panxo

On a vraiment un métier de mèrde

pauvre guillaume

encore une année où il ne sera pas possible de se refaire une santé économique.
tout est bon bon pour justifier la baisse des cours.
vive l'agriculture de grand papa et son exode massif vers la ville tellement c'était mieux hier.

digue3942

pour dire que le prix payé au paysan pour la prochaine récolte sera au raz des pâquerettes ; super non ??????

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier