Les cultures intermédiaires à vocation énergétique : un itinéraire bien spécifique

Xavier ARVALIS

Les cultures intermédiaires à vocation énergétique (Cive) ont un pouvoir méthanogène, correspondant à la quantité de méthane qu’elles peuvent dégager, bien supérieur à celui des effluents d’élevage. Mais leur conduite, entre deux cultures à vocation alimentaires, demande beaucoup de rigueur dans le choix de l’espèce et l’implantation.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires