anonymous

Macron promet une "start-up d'Etat" post-glyphosate

Macron promet une "start-up d'Etat" post-glyphosate

La France s'apprête à créer une "start-up d'Etat" pour donner une visibilité aux agriculteurs qui abandonnent ou n'utilisent pas de glyphosate, a annoncé mardi le président Macron.

"On fera l'annonce dans quelques jours ou quelques semaines, moi j'ai demandé (cette start-up) aux équipes (...), parce que je ne lâche jamais une bataille", a affirmé le chef de l'Etat, interrogé sur sa politique de sortie du glyphosate en trois ans lors d'une rencontre avec des entrepreneurs à Paris. "Créons une start up d'Etat, qu'on va incuber, on va voir comment on l'appelle" avec un message disant "+je m'engage contre le glyphosate+", a expliqué le président de la République.

"Tous les agriculteurs qui sont prêts à y aller s'inscrivent, rendent la chose visible, mettent la pression sur les autres, créent de la traçabilité pour dire tout ce qui est fait sans glyphosate", a poursuivi le chef de l'Etat. Emmanuel Macron a fait cette proposition lors d'une rencontre avec les filières et interprofessions agricoles mardi matin à l'Elysée, a-t-il dit. "Il y en a qui sont en train de me dire +on sort du glyphosate en deux ans+ et on le fait grâce à la technologie", a-t-il rapporté.

Le chef de l'Etat a à nouveau défendu la stratégie du gouvernement de sortie du glyphosate en trois ans, avec un accord européen en cinq ans. "Quand j'ai été élu président, la discussion européenne, elle était pour savoir si on redonnait quinze ans (de plus) au glyphosate. On a obtenu cinq ans", a-t-il fait valoir. "Je ne suis pas du tout d'accord pour dire que le lobby des pesticides a gagné. C'est faux ou c'est trop facile", a-t-il dit à un entrepreneur qui soutenait l'inverse. "Les lobbies sont démagogues et parfois les ONG l'ont été aussi dans le jusqu'au boutisme", a soutenu le chef de l'Etat.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 16

iris

difficile d interdire les sojas traités au glyphosate importés tant que le glyphosate est autorisé en france alors que fait on .?

PàgraT

A nina Vous auriez pu venir à Lorient et Montoir avec la CR pour dénoncer cette hypocrisie !

robin

Ils vont nous faire dépenser des millions pour trouver des solutions de remplacement du glyphosate et au bout du compte cela n'aura aucun effet sur la dose de glyphosate qu'on retrouve dans le corps des Français. M Macron faites donc des analyses de tous les produits importés,( y compris les t-shirts fabriqués avec du coton OGM.) avant de supprimer le glyphosate en France . Et comparez les doses avec des analyses de blé et autres grains produits en France, et là on pourra dire d'où vient le glyphosate qu'on bouffe..... !!!

Robin

Macron va nous faire dépenser des millions pour trouver des solutions au remplacement du Glyphosate alors que tout cela n'aura aucun effet sur les doses de glyphosate qu'on retrouve dans notre corps. M Ma

Eleveur

Il a raison Manu, Je peux me passer d'un litre de glyphosate!
Je vais le remplacer par 2 ou 3 molécules à pleine dose pour obtenir (je l'espère) la même efficacité.
Si c'est ce que les gens veulent, ils seront comptent. Moi beaucoup moins, car contrairement à mes pratiques d'aujourd'hui, je vais nuire beaucoup plus à l'environnement. (et mon porte-monnaie se videra aussi)

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier