Point des marchés spécial tour du monde des moissons

Anne Sophie LESAGE

Flambée des orges, déception des colzas, baisse des rendements en Russie ... Le point sur les moissons dans le monde avec Arthur Portier, expert chez Agritel.

Les moissons sont presque terminées dans l'hémisphère nord et pour Arthur Portier, expert chez Agritel "il n'y a pas eu de surprise majeure" mais "les craintes ont été confirmées par endroit." La Russie, où 7 millions d'hectares ont déjà été récoltés, le rendement moyen est de "3,9 tonne à l'hectare" ce qui correspond à -14%, par rapport à l'an dernier, à surface récoltée équivalente, précise l'expert. "Ces -14% viennent confirmer le chiffre de l'USDA à 67 millions de tonnes de production en Russie", loin de 85 millions de tonnes de l'année passée. L'expert précise "le bilan en Mer Noire se tend légèrement."

En Europe, la situation est "assez contrastée". En France, la moisson est, pour l'instant, plutôt "moyenne", avec des producteurs qui ont souffert localement de l'excès d'eau ou de la sécheresse. En Allemagne, l'expert parle de "catastrophe" puisque "les différents analystes parlent de 21 millions de tonnes de production, c'est assez faible." Au global, "la production européenne serait sous les 145 millions de tonnes", loin des 152 millions de tonnes de l'an dernier. 

A lire aussi :  Blé : peut-on passer la barre des 200€/t ? (Point des marchés)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires