Beauvais, « cœur mondial de Massey Ferguson »

Raphaël Lecocq

Beauvais, « cœur mondial de Massey Ferguson »
Massey Ferguson

Simultanément à l’inauguration d’un centre logistique, Agco annonce être en discussion pour faire l’acquisition de 15,7 ha dont 4,5 ha bâtis, sur son site historique de Beauvais (60). Objectif : porter la cadence à 18 000 tracteurs par an.

Beauvais, « cœur mondial de Massey Ferguson »

1960. Une quinzaine d’années après la fusion entre le canadien Massey Harris et le britannique Harry Ferguson, Massey Ferguson érige à Beauvais (Oise) une usine de tracteurs. Au fil du temps, elle s’imposera comme la première usine européenne du groupe Agco (Fendt, GSI, Laverda, Valtra...), qui a acquis la marque en 1994. Les investissements successifs finiront par désigner l’usine d’origine sous l’entité Beauvais 1. En 2016 était inauguré Beauvais 2 (4 ha dont 1 ha couvert), hébergeant la chaine d’assemblage des cabines, désormais distincte de celle des tracteurs.

Beauvais, « cœur mondial de Massey Ferguson »

54 ha, 18 000 tracteurs

Début 2019, c’est Beauvais 3 qui sort de terre, consistant en un centre logistique déployé sur 8 ha dont 3 ha couverts, achevant un programme d’investissement de 300 M € sur les six dernières années. A peine inauguré, Beauvais 4 se profile déjà l’horizon. « Nous envisageons ainsi un nouvel investissement de plusieurs dizaines de millions d’euros afin de développer notre projet Industrie 4.0 qui verra également la création de 200 nouveaux emplois durables, s’ajoutant aux 100 déjà créés. Agco aura ainsi créé 300 nouveaux emplois sur son territoire », déclare Martin Richenhagen, Chairman, Président and Président Directeur Général d’Agco Corporation, cité dans un communiqué. « Nous voulons faire de Beauvais le cœur mondial de la marque Massey Ferguson ». Agco est en pourparlers pour faire l’acquisition d’un site de 15,7 ha dont 4,5 ha bâtis, propriété du fabricant de crèmes glacées Froneri qui a décidé de fermer son site de Beauvais. A terme, le Centre d’excellence Massey Ferguson pour la conception et la production de tracteurs couvrira une surface totale de 54 ha et emploiera plus de 2 500 personnes, en incluant les joint-ventures Gima et Agco Finance. Le constructeur vise une production de 18 000 tracteurs par an.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier