anonymous

CTIS+ Inside, le télégonflage Trelleborg invisible comme l’air

Raphaël Lecocq

CTIS+ Inside, le télégonflage Trelleborg invisible comme l’air

Le manufacturier a mis au point un système de télégonflage totalement intégré dans les roues, dépourvu de tout organe externe. Associé au calculateur de charge TLC, il autorise un ajustement de la pression à raison de 0,33 bar par minute.

CTIS pour Central tire inflation system. Trelleborg présentera à Agritechnica la dernière évolution de ses technologies en matière de télégonflage, inaugurées il y a quelques années avec le système VIP, développé en partenariat avec Fendt, et qui s’affranchissait déjà des connexions apparentes. Le CTIS+ Inside est le fruit d’un partenariat avec l’équipementier automobile américain Dana Incorporeted. L’absence d’organes externes est permise par la présence dans chaque roue d’un collecteur rotatif installé dans la jante interne, adapté aux roues des essieux avant, arrière, à barre et aux roues à rebord, garanti sans fuite et supprimant au passage tout risque d’endommagement. Outre le collecteur rotatif et la valve de roue pour chaque pneu, le CTIS+ Inside repose sur l'Unité de commande mécatronique (MCU) de Dana et sur le logiciel de calcul de charge de TLC de Trelleborg.

CTIS+ Inside, le télégonflage Trelleborg invisible comme l’air

0,33 bar par minute

Pendant l'opération de gonflage, l'algorithme du TLC renseigne le MCU, qui commande indépendamment la répartition de la pression d'air pour chaque roue, par l'intermédiaire des collecteurs installés sur chaque jante interne. Au cours du dégonflage, le logiciel du TLC et la MCU commandent à la valve de la roue de libérer la pression du pneu en fonction des valeurs recommandées. Les valeurs recommandées et réelles s’affichent sur le moniteur en cabine.

Selon la configuration et de la machine, le système peut adapter la pression à raison de 0,33 bar par minute. Le manufacturier crédite la technologie d’un gain de 20% sur les charges variables de l’exploitation, sous l’effet d’une longévité accrue des pneus, de l’optimisation de la traction (et avec elle des débits de chantier et de la consommation de carburant), de la préservation des sols et de la maximisation des rendements. Trelleborg collabore avec les principaux fabricants de tracteurs pour que le système soit disponible en sortie d’usine, à l’échéance fin 2020. Dans un deuxième temps, la solution sera également disponible sur le marché de remplacement.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier