anonymous

John Deere primé pour la précision d’épandage du lisier

Raphaël Lecocq

John Deere primé pour la précision d’épandage du lisier
John Deere

L’Organisation européenne des propriétaires terriens (ELO) a récompensé le constructeur pour le HarvestLab 3000, un système d’analyse en continu du lisier, embarqué sur la tonne, et autorisant un dosage précis des apports de NPK.

John Deere primé pour la précision d’épandage du lisier

Créée en 1972, l’Organisation européenne des propriétaires terriens (ELO) défend, auprès des instances européennes, la mise en œuvre de pratiques agricoles durables compatibles avec le maintien des exploitations et des territoires ruraux et satisfaisant les exigences de sécurité alimentaire et de respect de l’environnement. Chaque année, elle distingue plusieurs initiatives relatives à la préservation des sols, de l’eau ou encore de la biodiversité. Le prix attribué cette année à John Deere distingue son analyseur infrarouge HarvestLab.

John Deere primé pour la précision d’épandage du lisier

La tonne prend les commandes

Le boitier permet d’analyser en continu et en temps réel les teneurs du lisier en N, P et K, ainsi que la matière sèche en sortie de la tonne. Le procédé met en œuvre une technologie proche infra-rouge (NIR) jouant sur l’absorption et la réverbération d’un faisceau auxquels réagissent différemment les nutriments du lisier. La vitesse est de 17 analyses par seconde avec une marge de précision de 0,72 %. Il offre ainsi la possibilité de moduler instantanément le débit en en fonction d’une dose consignée dans le moniteur de bord du tracteur. Grâce à la technologie Tractor Implement Automotion, la tonne attelée peut dicter la vitesse d’avancement du tracteur afin de respecter la consigne de dose.

John Deere primé pour la précision d’épandage du lisier

Autre usage en fourrages

L’HarvestLab 3000 connait un second usage, sur ensileuse. Installé au niveau de la goulotte, l’analyseur mesure la matière sèche des fourrages (maïs, herbe, luzerne et céréales immatures) et les tonnages récoltés tout en assurant le réglage automatique de la longueur de coupe. Pour le maïs en particulier, l’analyseur délivre les courbes amidon, protéines brutes, fibres insolubles dans les détergents neutres (NDF), fibres insolubles dans les détergents acides (ADF). Dans l’herbe, l’HarvestLab fournit les courbes protéines et fibres brutes, sucres, cendres, NDF et ADF.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier