Limacapt, le piège à limaces connecté de De Sangosse

Raphaël Lecocq

Limacapt, le piège à limaces connecté de De Sangosse
De Sangosse

De Sangosse a mis au point un capteur apte quantifier les populations de limaces pendant leur activité nocturne. Médaille de bronze au Sima.

Une caméra, un éclairage infrarouge, un nano-ordinateur de traitement des images, une puce de télécommunication bas débit ou GSM et enfin et une batterie et un panneau solaire : telles sont les technologies mises en œuvre par De Sangosse pour évaluer, à distance, les populations de limaces. La détection précoce,,  quotidienne et à distance des limaces constitue une avancée en matière de lutte raisonnée contre le ravageur, avec en prime des gages de traçabilité.

Précision de 5 %

De Sangosse crédite son capteur d’une précision supérieure à celle des pièges manuels. Le système fait le distinguo entre les jeunes et les adultes et ne comptabilise pas deux fois la même limace. Le taux d’erreur annoncé est de l’ordre de 5 %.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier