Mauvais départ pour les immatriculations de tracteurs neufs

Raphaël Lecocq

Mauvais départ pour les immatriculations de tracteurs neufs

Les immatriculations de tracteurs standards et spécialisés enregistrent un recul de 25 % en janvier, comparativement à janvier 2017.

Selon Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, les immatriculations de tracteurs standards ont reculé de 19 % en janvier. Le signal est néanmoins très relatif car les premiers mois de l’année sont en général caractérisés par la faiblesse du nombre d’unités vendues, 548 en l’espèce dans la catégories des tracteurs standards, à l’inverse des derniers mois de l’année. En ce qui concerne les tracteurs spécialisés pour vignes et vergers, la chute est encore plus sévère avec un recul de 45 % (105 unités en comptant les enjambeurs). Les tracteurs pour espaces verts suivent la même tendance à la baisse, avec une baisse de 25,8 % des immatriculations en janvier (184 unités), comparativement à janvier 2017.

Sur le même sujet

Commentaires 1

duracuire

et ce n'est que le debut de l'année ...attendons pour voir comment les ventes vont encore baisser ...normal ...nous n'avons plus aucun revenu et puis le matériel n'est pas assez cher .....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier