anonymous

Quatre trémies sur les EasyDrill et MaxiDrill de Sky

Raphaël Lecocq

Quatre trémies sur les EasyDrill et MaxiDrill de Sky
Sky Agriculture

Les quatre intrants peuvent être positionnés à deux profondeurs différentes sur la même ligne de semis. Le MaxiDrill repousse ses limites en conditions humides tandis que l’EasyDrill s’enrichit d’une référence en 8 m.

ABC

Faire converger l’agriculture biologique (AB) et l’agriculture de conservation (AC) des sols : telle est l’ambition de Sky Agriculture qui voit dans la gestion des couverts végétaux le point de ralliement entre les deux concepts, le premier s’affranchissant des intrants de synthèse mais pas du travail du sol, le second maximisant la couverture des sols et minimisant le travail. Pour le constructeur, au-delà des aspects agronomiques et environnementaux, ces systèmes alternatifs constituent des enjeux de communication vis à vis du grand public. L’ABC, ou l’agriculture biologique de conservation, sera au centre des journées pédagogiques que le constructeur organisera les 9 et 10 juin prochains à Blain (Loire-Atlantique).

Colza, févérole, engrais starter, anti-limace : cette combinaison d’intrants est désormais applicable sur les nouveaux semoirs directs EasyDrill et semoirs polyvalents MaxiDrill de Sky Agriculture (groupe Sulky). L’ancienne génération, la série 10, comptait trois trémies. Avec ses quatre trémies, la nouvelle série 20 élargit encore le spectre des associations d’intrants, visant à minimiser les interventions et/ou à mettre en œuvre des pratiques agroécologiques, telles que le compagnonnage d’espèces, paré de vertus protectrices et nutritionnelles.

S’agissant des semences précisément, Sky dote les nouvelles versions d’un double circuit d’air, à la pression ajustable au type de semence en présence. Dans le cas d’une association colza-féverole, la pression d’air sera minimisée pour positionner les graines de colza à 1 cm sans risque de faire ressortir du sillon tandis qu’elle sera maximisée pour positionner la féverole à 6 cm, sans risque de bouchage. La gestion des trémies s’opère depuis le terminal E-Drive.

Quatre trémies sur les EasyDrill et MaxiDrill de Sky

Automatismes

Ce même terminal s’enrichit de nouvelles fonctions tels que le jalonnage universel (option), qui permet de s’affranchir des multiples de la largeur du pulvérisateur et du distributeur d’engrais. La gestion du binage gagne aussi en simplicité avec, outre la fermeture automatisée d’un rang sur deux, l’inversion automatique de la fermeture / ouverture du rang contigu lors du demi-tour en bout de champ.

Quatre trémies sur les EasyDrill et MaxiDrill de Sky

Plage de semis allongée

Le constructeur a également réalisé quelques aménagements de conception sur le MaxiDrill, au niveau rouleau en offset et de l’essieu, destinés à repousser ses limites d’intervention en conditions humides, à l’automne comme au printemps. Le dégagement entre les deux rangées d’éléments semeurs a par ailleurs été porté à 56 cm. A noter enfin l’adjonction d’une nouvelle référence pour l’EasyDrill, désormais disponible en 8 m, d’une capacité totale de 5.240 l. L’EasyDrill est par ailleurs disponible en 3m et 4 m mécanique et en 4 m et 6 m pneumatique. Quant au MaxiDrill, il est proposé en pneumatique en 3 m, 4 m et 6 m.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier