anonymous

Sabi Agri présente son nouvel enjambeur électrique

Raphaël Lecocq

Sabi Agri présente son nouvel enjambeur électrique
Sabi Agri

Adapté aux vignes étroites et larges grâce à sa voie variable, l’Alpo assure l’entretien du sol et les opérations en vert avec une autonomie comprise entre cinq et dix heures.

Sabi Agri présente son nouvel enjambeur électrique

Travailler le sol entre les rangs et sur la rang, tondre, broyer, rogner, écimer, rogner, effeuiller... : telles sont opérations assurées par l’enjambeur Alpo. Le tout pour un coût énergétique de trois euros par jours. L’Alpo est en effet un enjambeur électrique développant une puissance de 50 ch et doté d’une autonomie comprise entre 5 et 10 heures selon la nature des travaux. Son toit solaire participe à hauteur de 20%. Son temps de recharge est réduit à 1h30. Quand il n’est pas assuré par la traction, l’entrainement des outils attelés est assuré par une centrale hydraulique embarquée. Son rapport poids / puissance (1400 kg / 50 ch) et ses quatre roues motrices dont deux directrices lui confèrent une aptitude à travailler dans les pentes.

Sabi Agri présente son nouvel enjambeur électrique

100% électrique

L’enjambeur viticole électrique Alpo est le dernier-né des tracteurs électriques développés par Sabi Agri. Une entreprise fondée en 2017 et basée à Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme). Outre l’e tracteur enjambeur, sa gamme de tracteurs 100% électriques compte l’Alpo Basic (2RM, 25 ch, 550 kg) et l’Alpo 4X4 (4RM, 50 ch, 800 kg). Le tracteur enjambeur fera l’objet de démonstrations dans la différents bassins viticoles après les vendanges.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier