Samson reprend Pichon

Raphaël Lecocq

Samson reprend Pichon
Pichon

L’entreprise bretonne avait été placée en redressement judiciaire en novembre. Samson est une entreprise familiale danoise qui se définit désormais comme le leader européen du marché des tonnes à lisier.

Samson reprend Pichon

Créée en 1970 et basée à Landivisiau (Finistère), Pichon Industries conçoit une large gamme d’épandeurs à fumier (de 8 à 43 m3) et tonnes à lisier (de 3 à 30 m3), dont certaines références labélisées Eco-Epandage, qui lui ont valu plusieurs distinctions au Space et au Sommet de l’élevage. Le groupe emploie 220 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 34 millions d’euros. Outre son usine de Landivisiau, inaugurée en 2016 (2,2 ha couverts sur 11 ha), Pichon possède également une petite unité de fabrication en Pologne. En 2015, il avait fait l’acquisition de Gilibert, constructeur de remorques, bennes, porte-caissons et plateaux fourragers, basé à Faramans (38). Ces deux investissements conséquents sont à l’origine des difficultés de l’entreprise qui, en dépit d’une croissance régulière de ses ventes, a été placée en redressement judiciaire en novembre dernier, l’entité Gilibert étant purement et simplement liquidée. En juillet 2018, Pichon avait cédé son activité de chargeuse compactes à Mecalac.

Samson reprend Pichon

Gammes complémentaires

En quête d’un repreneur, c’est l’entreprise familiale danoise Samson qui s’est portée acquéreur. « Les deux entreprises sont complémentaires, tant au niveau des produits et des sites de production qu’au niveau de la distribution géographique », déclare Lars Henriksen, Pdg de Samson Agro, cité dans un communiqué. Pichon produit des tonnes à lisier de 5 m3 à 30 m3 en utilisant le vide comme technique de remplissage, tandis que la gamme Samson débute à 16 m3 et va jusqu'à 35 m3 grâce à sa technique de remplissage par éjection. Le constat est le même pour les épandeurs. Ceux de Pichon commencent à 8 m3 tandis que la nouvelle série US développée par Samson atteint 40 m3.

Samson reprend Pichon

Organique et technologique

Disposant d’une seule usine, Samson escompte profiter des capacités de production de Pichon pour asseoir son développement en Europe, où il se déclare désormais leader du marché des tonnes à lisier. La valorisation des engrais organiques devrait porter la croissance, moyennant des investissements en conséquence, devise le constructeur. « C’est un développement qui va sans aucun doute accélérer la consolidation entre les fabricants en raison de la solidité financière nécessaire pour financer le développement du produit. Avec cette reprise, le groupe Samson met toutes les chances de son côté pour l'avenir », déclare M. Junker, président du groupe.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier