Trimble en passe d’acquérir Müller-Elektronik

Raphaël Lecocq

Le moniteur Smart 430 de Müller-Elektronik
Müller-Elektronik

Pionnier de de la norme Isobus, le constructeur allemand est un spécialiste des solutions électroniques embarquées au service de l’agriculture de précision via des solutions d’autoguidage et des applications multi-marques et multi-machines.

Le moniteur Trimble MMX-070

Trimble annonce avoir signé un accord au terme duquel il deviendra propriétaire de Müller-Elektronik au cours du troisième semestre 2017, sous réserve de l’accord des autorités de la concurrence. Une belle prise pour le constructeur américain, qui disposait déjà d’une position très forte dans le domaine des solutions électroniques embarquées. Trimble est une entreprise californienne fondée en 1978, année qui coïncide les premiers développements du GPS à des fins militaires. Le développement de Trimble est étroitement lié au développement des applications civiles du GPS à compter de 2000. Au fil des développements internes et des acquisitions externes, Trimble s’adjugera une place prépondérante dans les applications liées au GPS dans de nombreux secteurs d’activité tels que le transport ou la construction, sans oublier l’agriculture.

Agriculture de précision

Dans ce domaine, Trimble développe des systèmes électroniques embarqués destinés au pilotage des automoteurs et des ensembles tracteurs-outils, pour le compte de constructeurs tels que le groupe CNH, sinon distribués en direct via un réseau dédié, rebaptisé Vantage l’an passé. En France, deux distributeurs bénéficient de ce label, à savoir Vantage Nord et Vantage Atlantique-Méditerranée. Le réseau Vantage a vocation à accompagner l’agriculture de précision. Ce qui explique pourquoi Trimble est par ailleurs très engagé dans l’agriculture numérique via sa plateforme ConnectedFarm.

Le capteur PLANTirium greffé sur unetube de descente de semoir monograine

Pionnier de l’Isobus

Créé en 1977, Müller-Elektronik a joué un rôle pionnier dans le développement de la norme Isobus, qui aboutira à la création de l’AEF (Agricultural industry electronics foundation), l’association assurant le développement de la norme au service de l’interopérabilité des machines et des composants. L’entreprise familiale conçoit des solutions d’autoguidage, des terminaux embarqués associés à de nombreuses applications dans le domaine du semis, de la pulvérisation et de la fertilisation. L’entreprise commercialise ses solutions sous sa marque mais fournit également de nombreux constructeurs dans le cadre d’accords OEM. Au dernier Sima, Müller-Elektronik avait présenté un nouveau terminal Isobus (Smart 430) ainsi que les capteurs AIRidium et PLANTirium, aptes à compter les graines aptes distribuées respectivement par des semoirs en ligne pneumatique et des semoirs monograine.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires