anonymous

X9, la moissonneuse-batteuse à double rotor axial de John Deere

Raphaël Lecocq

X9, la moissonneuse-batteuse à double rotor axial de John Deere
John Deere

Le constructeur a partiellement dévoilé à Agritechnica une machine à double rotor, rehaussant les performances de ses machines S700 à simple rotor. Le rapport entre efficience et gabarit a valu une médaille d’argent au constructeur.

Les W330 et W440 en moins

Si John Deere repousse ses limites de performance avec la X9, le constructeur vient dans le même temps de s’alléger des deux plus petites machines de son catalogue, à savoir la W330 (5 secoueurs, 210 ch max) et la W440 (6 secoueurs, 249 ch), fabriquées par le constructeur finlandais Sampo-Rozenlew. Ce dernier a décidé de les distribuer sous ses couleurs au sein de son réseau, en cours de création dans le périmètre de l’UE à 27. Le constructeur fabrique trois séries de machines que sont les Comia, les Verrato et les 2045.

John Deere s’apprête à faire son entrée dans le carré des constructeurs disposant de moissonneuses-batteuses à double rotor. Ce club compte aujourd’hui Claas avec les Lexion 7000/8000 (408 ch à 790 ch, deux rotors Roto Plus de 4,40 m de long, 445 mm de diamètre), New Holland avec les CR Revelation (415 ch à 700 ch double rotor de 430 mm ou 558 mm) ou encore le groupe Agco avec les Ideal 8, 9 et 10 (double rotor Dual Helix de 4,84 m), développant 538 ch, 647 ch, 790 ch, aux couleurs Fendt et Massey Ferguson.

John Deere n’a pas détaillé les caractéristiques techniques de la X9. On sait simplement qu’elle rehausse les performances de la S700, la mono-rotor axiale du constructeur, déclinée en 5 modèles d’une puissance comprise entre 387 ch et 625 ch.

La X9 est présentée avec une nouvelle coupe à tapis, conçue spécifiquement pour les conditions de récolte rencontrées en Europe. La coupe peut équiper les S700.

X9, la moissonneuse-batteuse à double rotor axial de John Deere

Médaille d’argent

La X9 a valu une médaille d’argent à John Deere à l’Agritechnica. Le jury a salué l’optimisation des performances tout en restant conforme aux gabarits routiers, avec une largeur de transport de 3,5 m) en présence de pneumatiques de 710 mm (chenilles en option). La X9 intronise un concept d'entraînement des courroies, réduisant les besoins en puissance. Des gains d’efficacité supplémentaires ont été réalisés dans le moteur, les systèmes de transmission, de séparation et de ventilation et le broyeur de paille. Globalement, ces améliorations d'efficacité ont entraîné une augmentation significative de la capacité de récolte avec la même puissance moteur et des pertes inférieures à 1%. La X9 sera commercialisée à compter de l’été 2020.

X9, la moissonneuse-batteuse à double rotor axial de John Deere

Capteurs + satellite

Le constructeur a par ailleurs présenté une nouvelle technologie de contrôle prédictif du débit d’alimentation, qui n’est plus uniquement basée sur les capteurs embarqués dans la moissonneuse-batteuse mais qui intègre des données satellitaires en temps réel.  Sur la base de données comme la densité de récolte ou la présence de cultures versées, le contrôle prédictif permet d’optimiser l’alimentation de la machine et d’améliorer sa productivité, tout en minimisant les pertes et la consommation de carburant, et en ménageant la vigilance du chauffeur. La technologie de contrôle prédictif du débit d’alimentation sera au départ disponible sur la série  S700, à compter de 2020.

Commentaires 6

digue3942

à Wam64 :je suis comme toi ,je ne me laisse pas éblouir ,c'est de quoi perdre la chemise ....

Wam64

Etre fanatique de JD, NH, Claas, Fendt... peu importe, c surtout rendre service au constructeurs que l’on fait vivre mais qui ne perdrons pas leurs temps a venir nous defendre lors des manifs ou autres!
Juste des investisseurs au bout qui nous pressent comme des oranges...

Begonia 325

Bonjour
Ce n est pas JD qui a inventé le double rotor,c est New Holland avec ses premiéres serie de TR , commercialisées en 1979 ,TR70,TR85 .n en déplaise a certains fanatiques .Bonne journée.

Wam64

Pas vraiment une copie, ce sont les 1er a avoir inventé le double rotor avec la CTS dans les annees 90.
Mais bon... toujours la course a la plus grosse. Elle va approché les 1000 chevaux sans doute... faudra lui faire 2000ha/an pour l’amortir. Autant dire impossible en france.

POTEAU3716

exact , niveau moissonneuse batteuse , john deere n'a jamais cassé 3 pattes a un canard !!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier