179 kg/an de nourriture gaspillée par personne

S C

179 kg/an de nourriture gaspillée par personne

Le Parlement européen a aujourd'hui voté une résolution pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Chaque année, 90 millions de tonnes de nourriture par an en Europe partent à la poubelle, soit 179 kg par personne.

Mon yaourt fraise vient de dépasser la date limite, deux tomates pourries au fond du frigo, une moitié de bouteille de lait qui a tourné : je dois tout jeter. Voilà des gestes qui sont souvent devenus banals pour beaucoup d'entre nous. "Et finalement, chaque citoyen jette entre 15 et 20 kg de nourriture par an dont presque la moitié est encore emballée", explique Marc Tarabella, eurodéputé en charge de l'agriculture et de la protection des consommateurs pour qui "il est plus que temps d'enrayer ce terrible mécanisme."

Ces petites portions de nourriture quotidienne, rajoutées aux autres gaspillages (lors des trajets, du stockage, de la préparation ou de la consommation) font des montagnes de déchets : 90 millions de tonnes de nourriture par an en Europe qui partent à la poubelle (14,3millions de tonnes rien que pour la Grande Bretagne,  9 pour la France et 4 pour la Belgique). Soit 179 kg de nourriture pour chaque Européen... 

Une bonne partie de cette nourriture est jetée alors qu'elle est encore comestible.  Dans le même temps, un Européen sur six vit sous le seuil de pauvreté, ajoute l'eurodéputé.

Raccourcir la chaîne agroalimentaire

Par cette résolution, le Parlement européen pousse la Commission à prendre toute une série de mesures. Il s’agit notamment de  travailler sur la détérioration des emballages, la mauvaise gestion des stocks,... mais aussi de permettre aux détaillants de vendre à perte des denrées fraîches en fin de journée ou des produits qui approchent de leur date limite de vente (ce qui est interdit dans plusieurs pays).

Ces mesures devraient  également  inciter à donner aux associations caritatives ou encore à promouvoir des relations plus directes entre les producteurs et les consommateurs. Autre nécessité : fixer des objectifs spécifiques pour les États membres et mener des campagnes de sensibilisation sur le gaspillage. 20% des Européens confondent par exemple "à consommer de préférence avant le" qui veut dire que le produit perdrait un peu de saveur, avec "à consommer jusqu'au" date après laquelle le produit est toxique.

« Nous demandons également à ce que 2013 soit déclarée ‘année contre le gaspillage alimentaire’ pour une plus grande prise de conscience et la mise en place de campagnes » précise Marc Tarabella.

Source Parlement européen

Sur le même sujet

Commentaires 1

leblan

Ma femme travaille à l'école maternelle, au moins 70% de la nourriture est refusée par les enfants, et jetée . cette étude tiend elle compte des plats gaspillés ?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier