489.000 chefs d’exploitation en France

489.000 chefs d’exploitation en France
On compte 84.000 chefs d'exploitation dans le secteur laitier.

Selon les derniers chiffres de la MSA, le nombre de chefs d’exploitation ou d’entreprises agricoles s’élève en 2011 à 489.000, en baisse de 1,4 % par rapport à 2010. Les grandes évolutions du secteur se poursuivent : baisse démographique, augmentation des superficies moyennes, augmentation du poids des sociétés et de l'imposition au réel.

Au 1er janvier 2011, 489 000 chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole cotisants à la MSA sont dénombrés en France, dont un quart de femmes (117 000), précise la MSA dans un communiqué. Soit une baisse de 1,4 % en un an, légèrement moins forte que les années précédentes, du fait du développement des effectifs de chefs d’entreprise de service.

La baisse démographique est générale dans les secteurs d’activité de l’agriculture proprement dite. Elle varie de - 0,2 % à - 3,2 %. A l’inverse, dans les secteurs des entreprises de service, et particulièrement les centres équestres et les paysagistes, les effectifs sont en accroissement.

Moyenne d’âge : 47 ans et demi

La moyenne d’âge des chefs d’exploitation ou d’entreprise est de 47 ans et demi : 46 ans et demi pour les hommes, 51 ans pour les femmes. Les classes d’âge les plus importantes chez les exploitants sont celles des 50-54 ans pour les hommes et des 55-59 ans chez les femmes.

Au 1er janvier 2011, la population des conjoints actifs sur l’exploitation est constituée de 44 000 personnes. Elle est en baisse de 6 % par rapport à l'année 2010, précise la MSA

Élevage « bovins lait » : 17% des chefs d’exploitation

Le secteur « élevage bovin lait » est celui qui compte le plus de chefs d’exploitations avec  84.000 au total, suivi des « cultures céréalières et industrielles » avec 78.000 chefs d’exploitation. 

La superficie totale mise en valeur par l’ensemble des exploitants agricoles diminue de 0,8 % entre 2010 et 2011. Dans le même temps, la superficie moyenne par exploitant passe de 48,7 à 49,1 ha.

Les exploitants établis en société ou en GAEC représentent 52 % des chefs en 2011, contre 51 % en 2010.

Trois quarts des exploitants imposés au réel.

La proportion nationale d’exploitants imposés au réel ou mixte est de 76 % contre 75 % en 2010. L’assiette brute de cotisations sociales, établie sur les revenus de l’année 2010 ou la moyenne des trois années 2008, 2009 et 2010, diminue de 3,7 % en 2011, en cohérence avec les résultats économiques pour cette même année 2010.

Après des hausses vigoureuses en 2008 et 2009, l’assiette brute de cotisations avait marqué un recul notable pour les exploitants au réel entre 2009 et 2010 (- 11,1 %). Elle régresse encore entre 2010 et 2011, mais à un rythme moindre (- 2,7 %). Pour les exploitants au forfait, la baisse de l’assiette constatée est plus forte (- 11,5 %) et est liée essentiellement à la baisse des effectifs.

Pour en savoir plus, consultez le document complet sur le site de la MSA

Source MSA

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier