Action « coup de poing » : la Coordination rurale occupe le HCCA

Lise Monteillet

Accusant certaines coopératives agricoles de dérives, des membres du syndicat ont investi le HCCA, réclamant le droit de siéger au sein des instances de ce gendarme de la Coopération agricole.

La Coordination rurale a investi par surprise les locaux du Haut Conseil à la Coopération agricole (HCCA), mercredi 8 février, à Paris, alors qu’un comité directeur devait se tenir. Leur revendication : obtenir un siège au sein du HCCA, organisation garante du respect des règles en matière de coopération agricole.

En même temps que les militants brandissaient des drapeaux jaune et noir au rez-de-chaussée du bâtiment, Bernard Lannes, le président, a été reçu au ministère de l’Agriculture. Pour lui, il est inadmissible que les syndicats représentatifs ne puissent pas siéger dans cette instance car les agriculteurs constituent « le socle de base de la coopération agricole »« On ne veut pas que la coopération échappe des mains des agriculteurs », insiste-t-il.

« J’ai apporté des chiffres et des exemples » poursuit-il. En ces temps de crise, il accuse les banques « d’envoyer les agriculteurs vers les coopératives » plutôt que d’utiliser le fonds de garantie public mis en place dans le plan Valls, à l’automne dernier. Il cite l’exemple de coopératives qui auraient ouvert des lignes de crédit « allant jusqu’à 1000 euros par hectare,(...) à des taux de 10-15 % ». « On s’est donné rendez-vous au salon de l’agriculture », conclut-il, affirmant avoir posé ce matin « un ultimatum » aux pouvoirs publics.

.

Sur le même sujet

Commentaires 2

cestmoi

n'oublions pas que nous avons , nous agriculteurs, le pouvoir dans nos coop, 1 homme, 1 voie, le premier principe est le vote lors de l'ag ou des conseils de section. Reprenons le pouvoir si besoin par ce moyen, c'est le seul et le plus puissant. Par contre, je reconnais qu'il faut du courage pour se rebeller ou se présenter contre les représentants 'prédésignés' par le CA...je rigole, ça n'existe pas ce genre de chose ;-))))

Calou

Enfin une très bonne initiative cela fait longtemps que les agriculteurs se font voler par leurs cooperatives qu' ils ont créé et qu'ils ne dirigent plus ce sont devenus des financiers.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier