ADASEA : L'INSTALLATION AIDEE DES FEMMES EN 2008. : Un installé sur 3 est une femme !

Sonia DENIS

En 2008, parmi les 198 installations aidées en Mayenne, on trouve 60 femmes. Elles représentent ainsi 30 % des installations aidées contre 19 % pour les Pays de la Loire.

Les femmes s'installent de plus en plus tardivement, elles ont 33 ans en moyenne en 2008 (30 ans il y a 10 ans). L'âge moyen de toutes les installations confondues est de 29 ans.

La moitié des femmes n'est pas issue du milieu agricole, comparativement aux hommes qui sont seulement 14 %. Cette diversité d'origine sociale se traduit par un besoin en formation professionnelle pour obtenir la capacité agricole, aussi 53 % des femmes y ont recours pour concrétiser leur projet d'installation. A noter que 13 % détiennent un diplôme supérieur.

Avant leur installation, 15 % des femmes sont conjointes d'exploitant et 10 % sont pré-installées, 55 % des femmes occupent un emploi en dehors de l'exploitation dont la moitié hors agriculture, et 20 % sont sans emploi ou en congé maternité ou parental.

10 % des femmes réalisent une installation individuelle. Les projets sont alors très divers : vaches allaitantes, chevaux d'élevage, chèvres, et même un projet en production de sapins de noël.

Les 2/3 des femmes qui choisissent l'installation sociétaire s'installent en EARL. L'installation avec l'époux permet alors de revenir sur l'exploitation en abandonnant un emploi extérieur, ou d'acquérir un statut professionnel.

Les projets sont alors moins diversifiés, on retrouve comme production principale en grande majorité, la production laitière (85 %) alors que 55 % seulement des projets masculins ont cette dominante. On relève néanmoins 5 installations avec une activité équestre dominante et 3 exclusivement en production de viande bovine.

Source ADASEA DE LA MAYENNE

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier