Afrique : Le Burkina va étendre sa production de coton transgénique

Le Burkina Faso, premier producteur de coton en Afrique subsaharienne, va encore augmenter ses surfaces ensemencées en coton transgénique en 2010. En deux ans, il a multiplié par quinze sa surface de coton transgénique.

« Nous allons faire 95% des superficies en coton BT en 2010 et 5% en coton conventionnel. C'est ce que nous avons prévu avec les chercheurs et avec Monsanto », a déclaré le directeur général de la Société des fibres et textiles du Burkina (Sofitex), Célestin Tiendrébéogo.

En 2009, le Burkina a ensemencé le coton sur une superficie de 399.634 hectares produisant 532.248 tonnes de coton graines. En deux ans, il a multiplié par quinze sa surface de coton transgénique passant de 8.500 hectares en 2008 à 130.000 hectares en 2009. La Sofitex, première des trois sociétés cotonnières du pays a à elle seule produit 370.000 tonnes dont 123.000 tonnes en coton transgénique.

En 2002, le Burkina a entrepris des recherches sur le coton génétiquement modifié grâce à la firme américaine Monsanto pour lutter contre les ravageurs et réduire l'usage des pesticides. Mais c'est en 2008 que le pays s'est véritablement lancé dans la vulgarisation du coton génétiquement modifié.

Selon Burkina biotech association (BBA), une association favorable à la promotion de la biotechnologie, le Burkina est le 13e au monde en terme d'augmentation de superficies en coton OGM devant l'Espagne (14e) et le Mexique (15e) mais derrière l'Australie (12e) ou encore l'Afrique du Sud (8e).

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier