« Ageekulteur » et fier de l’être

Anne Sophie LESAGE

« Ageekulteur » et fier de l’être

Près de 6 agriculteurs sur 10 sont ce que l’on appelle des « Agrinautes » ; connectés à Internet au moins une fois par jour ils partagent leur quotidien sur les réseaux sociaux. Ils sont de plus en plus « geeks » grâce à leurs smartphones, devenus presque indispensables pour la gestion de leur activité au quotidien.

Ils ont Twitter, Facebook, Instagram ou encore Vine et postent plusieurs fois par jour. Ces agriculteurs racontent leur quotidien, depuis l’étable ou le tracteur avec le but de faire évoluer l’image de leur profession. Mais alors, qui sont ces « agrinautes » ? Il s’agit d’agriculteurs connectés qui labourent, traient, sèment ou récoltent, le smartphone à portée de main.

De la météo, aux déclaration de naissances, ces « agrinautes » cliquent jusqu’à arriver sur les réseaux sociaux où ils postent des photos de leur veau, font des selfies dans leur tracteur ou immortalisent simplement un moment passé sur leur exploitation. France Info a réalisé une série de portraits sur ses '"agrinautes" à l'occasion du Salon de l'Agriculture 2014.

Patricia, 41 ans, est « agrinaute » et fière de l’être « ce que je veux sur Facebook, c’est qu’on vive avec moi sur l’exploitation » car dans l’agriculture « on a tendance à s’isoler » regrette-t-elle dans le reportage.  Hervé Pillaud, 56 ans, fait partie des ces twittos influents de la Toile. Il revendique volontiers être un « ageekulteur » car il utilise son téléphone du réveil au coucher. Pour lui, « aller voir les génisses dans la rosée très tôt, là il y a des choses à tweeter ! »

Bien loin de l’image du paysan poussiéreux, « l’ageekulteur » se veut connecté, moderne et influent.

 

Retrouvez le webdocumentaire de France Info "Mon veau s’appelle Hashtag" ; découvrez les portraits de 4 de ces « agrinautes » sur :

monveauhashtag.franceinfo.fr

Source France info

Sur le même sujet

Commentaires 1

oulala

le paysan poussiereux, celui qui desecnds de son tracteur pour voir comment travail l'outils, celui qui ne peux pas changer de tracteur tous les ans
tu parles que pillaud est influent....y'en a qui se reve des roles, on reste dans la bienpensence majoritaire
il faudrait donc devenir ageekculteur , et au final toujours voté fnsea comme quoi l'habit ne fait pas le moine une cabine pas poussiereeuse mais des idées poussiereuses

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier