Agen : Les jeunes agriculteurs manifestent contre l'Europe

Une cinquantaine de membres du syndicat des jeunes agriculteurs (JA) ont déversé 200 tonnes de paille devant la permanence du député-maire d'Agen et la préfecture du Lot-et-Garonne pour protester notamment contre le moratoire sur les aides publiques à l'énergie solaire.

Cette manifestation, partie en milieu de matinée de Puymirol, entendait également dénoncer la suppression, par l'Europe, des subventions attribuées aux agriculteurs en zones défavorisées, selon les JA.

La quinzaine de tracteurs qui formaient le cortège sont arrivés en fin de matinée à Agen où ils ont d'abord déversé 80 tonnes de paille compostée devant la permanence du député-maire, puis 120 tonnes devant la préfecture, selon les organisateurs.

« Nous dénonçons le moratoire du 2 décembre qui gèle la tarification du photovoltaïque pour les professionnels », a expliqué Eric Tovo, président départemental des Jeunes agriculteurs.

Pour lui, en raison de cette décision « les agriculteurs qui venaient d'obtenir un permis de construire doivent encore attendre trois mois avec à la clé une nouvelle tarification » alors que « le photovoltaïque c'est un moyen de moderniser notre outil de travail et de gagner en compétitivité ».

Par ailleurs, le président des JA du Lot-et-Garonne, regrette que « l'Europe demande à la France la suppression des subventions attribuées aux agriculteurs en zones défavorisées » à l'exception des zones de montagne. « C'est un coup très dur porté à l'agriculture, en particulier aux jeunes qui souhaitent s'installer en zone défavorisée. En Lot-et-Garonne par exemple, 70% du territoire était jusque-là classé en zone défavorisé, si cette reforme passe on tomberait à 0%, le manque à gagner est estimé à 1 million d'euros par an pour 500 exploitations dans ce département », a-t-il expliqué.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires