Agriculture : Feu vert pour la certification environnementale

Suite à la sortie du décret paru au Journal officiel, les exploitations agricoles peuvent désormais prétendre à une certification environnementale, pour encourager des pratiques plus respectueuses.

« Ce dispositif évolutif propose trois niveaux de certification : du contrôle externe visant à s'assurer du strict respect de la réglementation en vigueur à la +haute valeur environnementale+ », le degré le plus élevé, indique le ministère de l'Écologie dans un communiqué.

La certification de « haute valeur environnementale », qui pourra être utilisée pour la promotion, engage l'exploitant « à atteindre des seuils de performance notamment en matière de maintien de la biodiversité, de la gestion de la fertilisation et de la ressource en eau », a-t-il ajouté.

Une Commission nationale de certification environnementale sera installée à la rentrée pour suivre la mise en oeuvre de cette certification, qui sera délivrée par des organismes agréés.

« Les premières exploitations peuvent s'engager dès maintenant dans cette démarche ouverte à toutes les filières, dans tous les territoires» précise le communiqué.

La fédération écologiste France Nature Environnement a regretté pour sa part l'absence de « dispositif financier » pour encourager les exploitants agricoles. « Cette démarche implique un effort assez considérable. Tant qu'il n'y aura pas d'incitation financière, le nombre d'exploitants qui vont s'engager sera limité », estime Jean-Claude Bévillard, vice-président de FNE en charge des questions agricoles qui craint que la certification serve surtout de base d'attribution des aides publiques.


Pièces jointes

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier